top of page

L'apithérapie


En apithérapie chaque miel possède des vertus différents :


Tous les miels sont utiliser contre les plaies, brûlures et en tant qu'antiride en cosmétique.


Miel d’acacia : Considéré comme un régulateur intestinal, il est recommandé pour les jeunes enfants.


Miel de Bourdaine : On attribue à ce miel des bienfaits purgatifs comme ceux de la plante.


Miel de cerisier : Vertus diurétiques.


Miel de châtaignier : Il est bénéfique pour la circulation sanguine et ses vertus cicatrisantes. Il est riche en oligo-éléments : potassium, magnésium, manganèse et baryum.


Miel de chêne : Comme beaucoup de miel de forêt, c’est un des miels les plus riches en oligo-éléments.


Miel de colza : Il contient des oligo-éléments comme le calcium et le bore.


Miel de lavande : Il est aussi employé en cosmétique : savons, shampoings.


Miel de luzerne : Ce miel serait conseillé aux sportifs et aux personnes fatiguées ou convalescentes en raison de ses propriétés ré-énergisantes.


Miel de pissenlit : C’est un miel aux bienfaits diurétiques.


Miel de romarin : Ses oligo-éléments (calcium, bore, fer et cuivre) seraient bénéfiques pour les insuffisances cardiaques, digestifs et vésiculaires.


Miel de sapin : Sa richesse en oligo-éléments (phosphore, potassium, calcium, soufre, magnésium, zinc, bore, fer et cuivre) donne à ce miel des bienfaits multiples : anti-anémique, antiseptique et diurétique. Serait ainsi recommandé contre l’asthme, la bronchite, la trachéite, la pharyngite, la rhinite et le rhume.


Miel de sarrazin : Spécialité bretonne, ancré dans un sol rocheux, il serait bon contre l’anémie, la déminéralisation et les maladies osseuses.


Miel de Tilleul : Il contient des oligo-éléments (potassium, calcium, et manganèse). Doux pour les rhumes, pour apaiser.


Miel de tournesol : Ce miel est particulièrement riche en oligo6éléments : calcium, bore et silicium


Miel de Thym : Traditionnellement, le miel de thym est employé pour sucrer les infusions du soir : apaisant, il favoriserait le sommeil.

Antiseptique reconnu, stimulant contre la fatigue, antispasmodique, il serait recommandé pour la prévention des maladies infectieuses, respiratoires ou digestives.

Le miel de thym est très riche en cuivre et en bore.


Miel de Garrigue : Riche en oligo-éléments, le

Miel de Garrigue possèderait des vertus toniques et fortifiantes.


Miel d’Arbousier : Diurétique, un antiseptique urinaire et il favoriserait la circulation sanguine.

Miel de Mélilot : Est indiqué particulièrement dans les problèmes inflammatoires de la sphère ORL au sens large (sinusite, rhinite, pharyngite, laryngite, gingivite, angine…).


ATTENTION AUX ENFANTS

Les enfants de moins d’un an ne doivent pas consommer de miel.


Plusieurs études ont en effet, démontré qu’il peut causer le botulisme infantile. Le botulisme infantile est une maladie rare en augmentation depuis 2004. Les spores de la bactérie peuvent se retrouver dans les poussières de certains sols mais aussi dans le miel transporté par les abeilles.


La maladie affecte le système nerveux de l’enfant. Les enfants de moins d’un an sont particulièrement exposés car leurs systèmes immunitaires ne sont pas encore complètement prêts à se défendre contre tous les microbes & bactéries. Ainsi l’ANSES rappelle que même en petites quantités, le miel ne doit pas être administré aux nourrissons de moins d’un an, ni pour sucrer des plats, des gâteaux que l’enfant est susceptible de manger, ni pour l’appliquer sur une tétine pour calmer la pousse des dents.



Les informations fournies sont à titre informatif seulement et ne doivent pas être considérées comme des conseils médicaux professionnels.



Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici  ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.

27 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page