top of page

La pâquerette un trésor de la nature

Dernière mise à jour : 25 avr.

La Pâquerette: Une Petite Plante aux Grands Bienfaits

La pâquerette, également connue sous le nom de petite marguerite, Bellis Perennis de son nom latin est une plante à souche vivace répandue à travers l'Europe, l'Afrique du Nord et l'Asie occidentale, atteignant généralement une hauteur de 5 à 15 cm.


Cette plante vivace appartenant à la famille des astéracées refait surface à l'approche de Pâques. Bien que son nom soit lié à cette période de l'année, elle fleurit en réalité pendant une grande partie de l'année. Une explication possible de son nom vient du vieux français "pasquier", qui signifie pâturage, car elle pousse souvent dans ces zones. Son nom latin, "Bellis Perennis", est dérivé du terme "bellus" (beau) ou "bellum" (la guerre), peut-être en raison de sa capacité à traiter les blessures sur les champs de bataille.


En France, on peut trouver différentes espèces de Pâquerettes, certaines étant annuelles dans les régions méditerranéennes tandis que d'autres sont vivaces.


Les parties utilisées de la pâquerette sont ses fleurs et ses feuilles, qui possèdent diverses propriétés bénéfiques.


En interne, elle est réputée pour ses effets :


Dépuratifs, diurétiques, antispasmodique, anti-inflammatoires, anxyolitique, antiallergique, protecteur et draineur du foie et des reins, sudorifiques, expectorants, fébrifuges, astringent, décongestionnant, favorise la circulation et stimulants, et insuline-like, anti-hypertension, anticholesterol.. C'est un atout contre la toux, la bronchite et les fractures.


En externe, elle est efficace pour résorber les ecchymoses et agit comme anti-inflammatoire et bactéricide. on la surnome la petite arnica.


Les indications thérapeutiques de la pâquerette sont nombreuses, allant du traitement du rhumatisme et de la goutte aux affections respiratoires telles que la pleurite, les bronchites et l'asthme.


Elle est également recommandée pour les problèmes hépatiques et rénaux, le surmenage, l'insomnie, les traumatismes, les hématomes, les mastites, les tumeurs du sein, les dermatoses et les ulcérations.


Pour utiliser la pâquerette à des fins médicinaux, on peut préparer une infusion de fleurs et de feuilles, à raison d'une cuillerée à dessert par tasse, à consommer trois fois par jour entre les repas.

On peut aller jusqu'à environ 1 à 2 cuillères à café de fleurs de pâquerette séchées dans une tasse d'eau chaude pendant environ 5 à 10 minutes, à consommer jusqu'à trois fois par jour.



Précautions :

-En cas d'allergie au Astéracées.

-Évitez les surdosages qui peut êtretoxique en raison des alcaloïdes présents surtout dans la tige mais en quantité raisonnable et qui ne sont pas nuisibles aux quantités recommandées.


Un surdosage peut provoquer :


Irritation gastro-intestinale :

cela peut se manifester par des maux d'estomac, des nausées, des vomissements ou des diarrhées.


Réactions allergiques :

Chez certaines personnes sensibles, une réaction allergique cutanée, telle que des rougeurs, des démangeaisons ou des éruptions cutanées, peut survenir.


Problèmes respiratoires :

Dans de rares cas, une personne hypersensible peut éprouver des difficultés respiratoires ou une constriction des voies respiratoires.


Teinture-mère :


La teinture-mère peut également être utilisée, avec 20 gouttes dans un peu d'eau, deux ou trois fois par jour.


En application externe, la teinture-mère diluée dans de l'eau tiède peut être utilisée en compresses, tout comme l'huile de pâquerette pour les affections cutanées telles que l'eczéma et le vitiligo.


Une décoction de fleurs et de feuilles peut également être préparée pour une utilisation en compresses.


Il convient de noter que le thé de pâquerette est particulièrement recommandé pour les enfants qui sont amaigris ou qui ont des problèmes de développement. En résumé, la pâquerette est une petite plante aux multiples bienfaits, offrant une gamme variée de solutions thérapeutiques pour un large éventail de problèmes de santé.


En cuisine :


En cuisine, les feuilles et les fleurs peuvent être consommées en salade et comme la câpre. Pour ce faire remplissez de boutons floraux de pâquerettes un bocal puis, remplissez le au 2/3 de vinaigre de cidre chaud et 1/3 d'eau. Rajoutez une pincée de sel. Laissez reposer 3 semaine. Puis savourez !


Macérât huileux de pâquerette:


Il est utile pour les peaux abimées, irritées, c'est un anti-rides. Il est tonifiant pour la peau. Il aidera à rafermir la peau et sera utile en cas de vergetures, de plaies, de brûlure, de couperose.


C'est un anti-hématomes. On l'appelle la petite arnica.



Recette de macérat huileux de pâquerette à l'huile d'olive :



-Recoltez vos paquerettes

-Faite sécher vos pâquerettes pendant 1 à 2 jours selon l'humidité. C'est important qu'elle soit sèche pour éviter des infections comme le botulisme qui peut être grave.


-Remplissez un bocal au 3/4 de pâquerette puis versez l'huile dolive en laissant 2 cm de marge.


-Laissez reposer 3 semaines à l'ombre et à température ambiante puis filtrez.





Les informations fournies sont à titre informatif seulement et ne doivent pas être considérées comme des conseils médicaux professionnels.



Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici  ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme


41 vues0 commentaire

Comments


bottom of page