top of page

Les bienfaits du jus d'herbe de blé


Le jus d'herbe de blé est un jus vitalisant. Il est surnommé l'or vert car il est riche en chlorophylles il est donc alcalinisant, oxygénant, anti-inflammatoire et détoxifiant.


C'est un jus qui correspond tout à fait avec l'énergie montante du printemps. La chaleur revient, la vitalité et la vie aussi.


L'herbe de blé ne doit pas être confondue avec le germe de blé qui est l'embryon du germe ni avec l'herbe d'orge.


Je tiens à préciser que le jus d'herbe de blé n'est pas un aliment miracle. Que les effets mentionnés sont des effet potentielle dans le cadre d'une hygiène de vie saine et en adéquation avec les objectifs voulus et que chacun réagit différemment.



Valeurs nutritionnelles de la poudre de jus d'herbe de blé :

Éléments nutritifs

pour 100 g

pour 4 g

% des AJR* pour 100 g

% des AJR* pour 4 g

Énergie (Kcal)

259

10

13

1

Énergie (Kj)

1071

42

13

1

Lipides (g)

2.1

0.08

3

0

Acides gras saturés (g)

0.45

0.02

2

0

Glucides (g)

20.7

0.82

8

0

Dont sucres (g)

9.3

0.37

10

0

Fibres alimentaires (g)

52.5

2.1



Protéines (g)

13

0.52

26

1

Sel (g)

0.02

0

0

0

Vitamine A (µg)

21

0.84

3

0

Vitamine C (mg)

46.3

1.85

58

2

Calcium (mg)

428

17.12

54

2

Fer (mg)

18.8

0.75

134

5

Zinc (mg)

2.1

0.08

21

1

Tableau 1:Profil nutritionnel de l'agropyre

 

Contenu

mg/100g

Avantages

Les références

Cendres (totales)

0,15 - 0,28

Indique la quantité de minéraux et de différents éléments contenus dans les aliments

  Rosenfelderet autres. 2013 [1]

Calories

18 - 21

Fournir de l’énergie pour faire le travail

Padalia et coll. 2010 [2]

Les glucides

1.3-4

Facilite la digestion, aide à maintenir les niveaux de cholestérol sanguin

Thakur et coll. 2019 [3]

Chlorophylle

42-112

Désintoxication, formation de sang et cicatrisation des plaies

Dholi, 2018 [4]

Fibre alimentaire

< 0,1

Maintenir la glycémie, aide à prendre du poids et à réduire le taux de cholestérol

Padalia et coll. 2010 [2]

Graisse

0- 0,06

Aide à l'absorption des vitamines

Chouhan et Mogra, 2014 [5]

Protéine

1,61-1,91

Aide au développement musculaire

Han et coll., 2015 [6]

Vitamine A (Rétinol)

0,25-0,35

Maintenir une vision normale et un bon système immunitaire

Ghumman et al., 2017 [14]

Vitamine B1 (thiamine)

2-5.5

Bon pour le diabète et prévient les problèmes cardiaques et rénaux

Thakur et coll. 2019 [3]

Vitamine B2 (riboflavine)

1,5-5

Aide à la dégradation des graisses, des protéines, des glucides et à la production d'ATP

Shukla et coll., 2009 [11]

Vitamine B3 (niacinamide)

3-6

Améliore la santé de la peau, la fonction cérébrale et réduit la tension artérielle

Padalia et coll. 2010 [2]

Vitamine B5 (acide pantothénique)

5-6

Maintient la santé du tube digestif et aide à résister aux conditions stressantes

Ghumman et al., 2017 [14]

Vitamine B6 (Pyridoxine)

0,2-1,3

Aide à la régulation des gènes et de la fonction cellulaire

Shukla et coll., 2009 [11]

Vitamine B12 (Cyanocobalamine)

0,3-0,5

Aide à la division cellulaire et au fonctionnement des érythrocytes

Padalia et coll. 2010 [2]

Vitamine C (acide ascorbique)

2-4

Affecte l’augmentation de la production de globules blancs

Thakur et coll. 2019 [3]

Vitamine E

6,5-8,5

Prévient le vieillissement, l'arthrite et le cancer

Chauhan M 2014 [15]

Calcium

24-29

Maintenir une bonne santé osseuse

Rosenfelder et coll. 2013 [1]

Fer

24-26

Prévient l'anémie

Chauhan M 2014 [15]

Magnésium

19-24

Aide à la contraction musculaire et au maintien de la tension artérielle

Shukla et coll., 2009 [11]

Phosphore

15-21

Formation des os et des dents

Rosenfelder et coll. 2013 [1]

Potassium

42-57

Aide à la régulation de l'ATP

Chauhan M 2014 [15]

Sodium

10-12

Régulation de l'ATP avec le potassium

Han et coll., 2015 [6]

Zinc

0,2-0,3

Nécessaire à la production d'enzymes

Ghumman et al., 2017 [14]

 Besoins en acides aminés essentiels en mg/kg de poids corporel

Besoins

Nourrisson (4–6 mois)

Enfant (10–12 ans)

Adultes

Histidine

29

Isoleucine

88

28

10

Leucine

150

44

14

Lysine

99

49

12

Méthionine et cystine

72

24

13

Phénylalanine et tyrosine

120

24

14

Thréonine

74

30

7

Tryptophane

19

4

3

Valine

93

28

13

Total acides aminés essentiels (excluant histidine)

715

231

86

Tableau  : Teneur en éléments nutritifs (pour 100 g) d'herbe de blé


Nutriments 

Herbe de blé 

Humidité (g)

12.2

Cendre (g)

6.8

Glucides (g)

3.1

Fibres alimentaires (g)

17.3

Protéine (g)

20,5

Tryptophane (mg)

11

Thréonine (mg)

105

Isoleucine (mg)

88

Leucine (mg)

162

Lysine (mg)

82

Méthionine (mg)

43

Cystine (mg)

22

Phénylalanine (mg)

108

Tyrosine (mg)

50

Valine (mg)

125

Arginine (mg)

111

Histidine (mg)

45

Alanine (mg)

137

Acide aspartique (mg)

222

Acide glutamique (mg)

242

Glycine (mg)

117

Proline (mg)

94

Sérine (mg)

242

Matières grasses totales (g)

0,0

Gras saturés (g)

0,0

Gras monoinsaturés (mg)

0,0

Gras polyinsaturés (mg)

0,0

Vitamine C (mg)

14.1

Thiamine (mg)

0,08

Riboflavine (mg)

0,13

Niacine (mg)

0,11

Vitamine B6 (mg)

0,20

Acide folique (mcg)

86

Vitamine K

< 1

Biotine

4

Vitamine E

320

Vitamine A

1670

Vitamine B12 (mcg)

99

Calcium (mg)

242

Fer (mg)

0,61

Magnésium (mg)

24

Phosphore (mg)

1210

Potassium (mg)

147

Sodium (mg)

15.6

Zinc (mg)

0,33

Cuivre (mg)

0,2

Manganèse (mg)

10.2

Sélénium (mcg)

52.3




Les apports du jus d'herbe de blé


Le Docteur Schnabel disait que 1 kg d’herbe de blé fraîche est l’équivalent en valeur nutritionnelle de 22 kg de légumes.


Il contient un concentré :


  • Les vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, C et E

  • 92 des 118 minéraux, dont le Chrome, le Cuivre, le Calcium, le Magnésium, le Potassium, le Phosphore, le Fer et le Zinc

  • Des protéines complètes - 18 acides aminés (8 acides aminés essentiels), dont l'Histidine, l'Isoleucine, la Leucine, la Lysine, la Methionine + Cystine, la Phenylalanine + Tyrosine, la Threonine, le Tryptophane et la Valine.

  • Des enzymes digestives

  • Une forte concentration de chlorophylle (70%)

La chlorophylle est surnommée le "sang vert" ou "l'or vert". Sa structure est très proche de celle de l'hémoglobine, à la différence qu'au centre elle contient une molécule de magnésium au lieu d'une molécule de fer pour l'hémoglobine.

Elle est oxygénante, favorise la circulation sanguine et l'oxygénation du sang ainsi que des organes, notamment le cerveau, favorisant ainsi la clarté mentale. Elle tonifie l'activité cellulaire et contribue à l'élimination des déchets et à la régénération cellulaire. Elle agit de manière dynamisante sur l'activité et les échanges cellulaires, tout en améliorant leur qualité.


Elle a un effet détoxifiant général, notamment au niveau du foie, favorise la digestion et le transit en améliorant le péristaltisme intestinal. Elle possède des propriétés anti-infectieuses et lutte contre la candidose ainsi que les proliférations fongiques, bactériennes et virales, tout en luttant contre les mauvaises odeurs. En parallèle, elle favorise le réensemencement en encourageant le développement de bons micro-organismes dans le microbiote intestinal.


La chlorophylle peut jouer un rôle dans la régulation de différentes hormones, notamment l'insuline, les hormones thyroïdiennes et les hormones sexuelles telles que l'œstrogène et la testostérone. Cependant, les mécanismes exacts de régulation et les hormones spécifiques impliquées peuvent varier en fonction du contexte et des besoins individuels de l'organisme.


Elle aide à lutter contre l'hypertension en favorisant la circulation sanguine. Elle contribue au bon fonctionnement nerveux et possède des propriétés antispasmodiques, ce qui est intéressant contre les règles douloureuses et les spasmes digestifs.


Elle est également anti-allergique. À cet effet, à l'image de l'ortie et du plantain, je conseille d'en faire une cure deux mois avant la confrontation avec l'allergène, et de continuer pendant un mois pendant la confrontation si nécessaire.


Les acides aminés :


Les acides aminés jouent un rôle majeur dans le fonctionnement de l'organisme.

Par exemple, le foie a besoin d'acides aminés pour fonctionner correctement. En tant qu'usine chimique du corps, il transforme les molécules pour les rendre utilisables et les molécules pour les rendre éliminables.


Le foie utilise des acides aminés pour fabriquer diverses protéines organiques, telles que l'albumine qui assure la viscosité sanguine, ainsi que les HDL et LDL qui ne sont pas le cholestérol mais les transporteurs du cholestérol, la transferrine qui transporte le fer. Ceci est important car cela met en évidence que pour une carence en fer, l'origine peut ne pas être le manque de fer mais le manque de transporteur de fer, donc de transferrines. Il en va de même pour la coagulation avec l'albumine ou la carence en cholestérol avec les HDL et LDL. Si le problème est un manque de transferrine, un apport en fer n'y changera rien car c'est le foie qui fabrique la transferrine ; dans ce cas, une cure revitalisante du foie améliorera les choses. C'est également le foie qui produit la céruléoplasmine qui est le transporteur du cuivre, et le fibrinogène qui est la protéine de la coagulation.


Une fois que le foie a utilisé les acides aminés dont il avait besoin, il en offre le reste aux autres organes.


Les acides aminés jouent un rôle dans les défenses immunitaires en stimulant le métabolisme de la glutamine, indispensable au fonctionnement du système immunitaire. Une partie des acides aminés sert à produire des hormones à partir de protéines et d'acides gras, tandis qu'une autre partie sert à fabriquer des immunoglobulines et des anticorps. Le corps envoie le reste au système nerveux pour fabriquer des neurotransmetteurs, importants pour la bonne humeur. Le reste est éliminé par désamination oxydative par le foie et les reins, qui décomposent ces molécules d'acides aminés pour produire de l'ammoniaque et de l'acétone. L'acétone est éliminée par la voie respiratoire, dégageant une odeur désagréable, tandis que l'ammoniaque est éliminée par les reins, qui le transforment en sels ammoniacaux qui sont excrétés dans l'urine. Une autre partie va au foie, qui la transforme en urée pour être éliminée par les voies urinaires.


Nous devons consommer des acides aminés tous les jours car le corps ne les stocke pas.


Le foie filtre le sang de ses déchets, ce qui produit la bile, nécessaire à la digestion des lipides et à la lubrification du bol alimentaire. Si le foie ne produit pas suffisamment de bile, cela se joue au pourcent près : la bile ne lubrifie pas suffisamment le bol alimentaire et les selles deviennent sèches. Plutôt que de recourir à des laxatifs, une revitalisation du foie avec de l'herbe de blé, par exemple, ou une autre plante détoxifiante du foie peut suffire. De même, si le foie ne filtre pas bien le sang, les poumons, dont le sang arrive après le cœur en sortant du foie, doivent prendre le relais, ce qui peut les surcharger et entraîner la production de mucosités. Une cure revitalisante du foie règlera alors le problème.


Le foie est chargé de l'élimination et de la création d'hormones, notamment des hormones sexuelles. S'il élimine trop vite ou trop lentement, nous pouvons nous retrouver en manque ou en excès d'hormones, ce qui peut entraîner des symptômes désagréables, notamment pendant le cycle hormonal. Une cure revitalisante du foie peut être bénéfique dans ces cas. Il en va de même pour d'éventuels problèmes de thyroïde. Nous pouvons raisonner de cette manière pendant longtemps.



Les effets des acides aminés :


acides aminés essentiels (l’organisme ne sait pas les fabriquer) :


Histidine

Acide aminé précurseur de l’histamine qui favorise la production d’hémoglobine et son maintien en concentration de fer. Également un acide aminé précurseur du glutamate, il constitue une source d’énergie musculaire.

Isoleucine

Acide aminé à chaîne ramifiée, il est une source d’énergie pour les muscles. Il contribue à leur croissance en stimulant leur consommation de sucre.


Leucine

Acide aminé à chaîne ramifiée, signal majeur de la synthèse protéique et donc du renouvellement des tissus musculaires.


Lysine

Acide aminé jouant un rôle dans le système immunitaire contre les agents infectieux. Il participe à la production de collagène et de l’hormone de croissance. C’est également un acide aminé précurseur de la carnitine.


Méthionine

Acide aminé soufré, précurseur de la créatine, de la carnitine et de la S-adénosyl méthionine (assure la bonne conformation de l’ADN), son rôle est déterminant dans la synthèse des protéines. Elle est présente dans la kératine.


Phénylalanine

Acide aminé précurseur de la tyrosine, il intervient également dans le signal de satiété et dans le développement musculaire.


Thréonine

Acide aminé intervenant dans la synthèse des lipoprotéines cérébrales. Il a des propriétés hypocholestérolémiantes et contribue à la formation du collagène, de l’élastine et de l’émail dentaire.


Tryptophane

Acide aminé le plus rare, il est précurseur de la vitamine B3 et de la sérotonine (neurotransmetteur intervenant dans la régulation de l’appétit et du bien-être).


Valine

Acide aminé à chaîne ramifiée (comme l’isoleucine et la leucine), aux propriétés neuroprotectrices, il favorise aussi la synthèse des protéines musculaires.


11 acides aminés pouvant être fabriqués par le corps humain


Acide glutamique (ou glutamate)

Neurotransmetteur, également précurseur du GABA (un neurotransmetteur) et des bases de l’ADN. Il entre dans la composition du glutathion (antioxydant majeur).


Alanine

Acide aminé glucoformateur le plus abondant quantitativement. Libéré par les muscles, il participe à la restauration de la réserve énergétique.



Il entre également dans la composition du collagène et de l’élastine (15 %).


Arginine

Acide aminé semi essentiel car sa synthèse n’est pas toujours en adéquation avec les besoins de l’organisme. Il joue un rôle important dans le cycle de l’urée, mécanisme de détoxication hépatique. C’est un précurseur de synthèse d’autres acides aminés, mais aussi le précurseur du monoxyde d’azote (NO), molécule assurant un rôle dans la vasodilatation des vaisseaux et régulatrice de la réponse immunitaire. Enfin, il favorise la production d’hormone de croissance.



Asparagine

Acide aminé précurseur des bases de l’ADN, « mémoire » génétique de nos cellules. Elle est impliquée dans certains mécanismes de détoxication et participe au fonctionnement du système nerveux central.


Aspartate

Acide aminé indispensable aux processus de détoxication, c’est aussi un neurotransmetteur. Il participe à la synthèse de l’ATP, source d’énergie de toutes les cellules.

Cystéine

Acide aminé soufré conditionnellement essentiel en raison de son rôle dans la formation de l’antioxydant majeur de l’organisme : le glutathion. Il entre également dans la composition de la myosine, de l’actine et de la kératine, principal composant de la peau, des ongles et des cheveux.


Glutamine

Acide aminé conditionnellement indispensable, car même en étant abondant, les besoins de l’organisme peuvent dépasser sa disponibilité. La glutamine joue un rôle dans le système immunitaire et l’intégrité de la barrière intestinale. Elle participe au renouvellement et à la croissance des tissus, notamment musculaires. Elle est un intermédiaire clé de l’équilibre acide-base et de la synthèse de GABA. Enfin, elle dispose de son propre pouvoir antioxydant.


Glycine (Glycocolle)

Acide aminé conditionnellement essentiel, précurseur de l’ADN et de la créatine. Il entre également dans la composition du glutathion, du collagène et de l’élastine, et est impliqué dans la synthèse de l’hémoglobine. Il est aussi un neurotransmetteur important ayant une influence sur le sommeil.


Proline

Acide aminé conditionnellement essentiel, il intervient dans la synthèse de l’ADN, de l’acide hyaluronique et dans la stabilité du collagène.


Sérine

Acide aminé intervenant dans la biosynthèse de la cystéine et des phospholipides du cerveau, nécessaires aux fonctions cognitives. Il est précurseur de la choline.


Tyrosine

Acide aminé conditionnellement indispensable, il est précurseur de la dopamine, des catécholamines (dont l’adrénaline), de la mélanine (pigment) et de la thyroxine (hormone tyroïdienne). Il est donc utile dans l’équilibre nerveux, les capacités d’attention, la gestion de la satiété et du stress.



Le jus d'herbe de blé est très riche en aides aminés notamment en phénylalanine et en tyrosine des précurseurs des neurotransmetteurs responsable du bien être qui sont déficient en cas d'épuisement et notamment de burnout.


C'est un jus idéal pour revitaliser les personnes épuisé !



L’herbe de blé en Ayurvéda


L’utilisation de la plante d’herbe de blé (T. aestivum Linn.) est mentionnée dans le système médicinal ayurvédique. En Ayurveda, l'herbe de blé est utilisée pour traiter l’acidité, la colite, le dysfonctionnement rénal, les plaies gonflées et les affections viciées de Kapha et Pitta. L'herbe de blé agit également comme un immunomodulateur,

Rang taxonomique

Taxon

Royaume

Plantes

Division

Magnoliophyta

Classe

Liliopsida

Commande

Cypérales

Famille

Graminées/Poacées

Sous-famille

Pooïdes

Tribu

Triticées

Genre

Triticum

Espèces

Estivum

Nom commun

L'herbe de blé

Tableau : Rasapanchaka (propriétés) de l'agropyre (Triticum aestivum Lin.)

Sanskrit

Sanskrit / Anglais

Rasa

Madhur/Doux

Virya

Feuille/Froid

Guna

Snigdha/Huile, Gourou/Lourd

Agent antioxydant, astringent, laxatif, diurétique et antibactérien. l'herbe de blé possède également la propriété d’optimiser la glycémie. De nos jours, l'herbe de blé est utilisée comme agent antidiabétique mais cela n’est pas scientifiquement prouvé. Les propriétés ayurvédiques de l'herbe de blé sont présentées dans le tableau 2. Les rasapanchak (propriétés) :


Propriétés et action de l'herbe de blé

•     Jeevnia: Il renforce l'immunité

•     Britney: Il nourrit le corps

•     Balya: Il renforce le corps

•     Shukrapada: Il favorise la santé reproductive

•     Pittahara: Il équilibre le dosha Pitta

•     Chleshmkar: Il équilibre le dosha Kapha

•     Sar: Il aide au mouvement des petites particules nutritives

•     Pittadahkrit: Il induit le feu digestif qui aide à une bonne digestion.


Utilisations folkloriques



L'herbe de blé est utilisée dans les zones rurales et éloignées pour traiter plusieurs

maladies car elle constitue une riche source de nutriments. Dans les régions populaires, il est utilisé pour soigner des maladies telles que le rhume, la toux, la bronchite, la fièvre, les infections et l'inflammation de la gorge et de la bouche]. Les praticiens traditionnels utilisaient l'herbe de blé pour traiter la goutte, les douleurs rhumatismales, les troubles cutanés chroniques, la cystite et la constipation. De nombreuses personnes dans les zones rurales utilisent le jus l'herbe de blé comme complément alimentaire car il possède des propriétés anticancéreuses. Il est utilisé pour augmenter la production d’hémoglobine, prévenir la carie dentaire, les infections bactériennes et améliorer la cicatrisation des plaies. Il est également utile pour éliminer les métaux lourds, les dépôts de médicaments et les agents cancérigènes, car il élimine les toxines du sang et du foie. Les gens croient également que le régime à base d’herbe de blé renforce le système immunitaire, tue les bactéries nocives dans le système digestif et élimine les toxines et les déchets du corps.


Vitalisant :


Le jus d'herbe de blé a un fort pouvoir vitalisant de par sa richesse nutritionnelle, en protéines, acides aminés, vitamines, minéraux, oligo-éléments, en enzymes. Il fait partie des aliments les plus riches en enzymes. Et sa richesse en molécules activent sur la détoxination, sur la digestion et le métabolisme, antioxydante, oxygénante, anti-inflammatoire, et stimulante immunitaire.


Détoxifiant :

Le jus d'herbe de blé est un détoxifiant général.


Détoxifiant rénal :

  • Diminution de l'acidité en diminuant l'acidité le jus d'herbe de blé aide à réduire la charge de travail rénal.

  • Effet diurétique : Ce jus stimule la production d'urine et favorise l'élimination des déchets.


Détoxifiant hépatique : 


Le jus d'herbe de blé détoxifie le foie. Il favorise l'élimination des substances toxiques et des métaux lourds accumulés dans le foie, ce qui permet d'améliorer sa fonction hépatique et de favoriser une meilleure digestion et une meilleure assimilation des nutriments.

Des études ont montré des observations histologiques qui signalent une restauration de l'intégrité des membranes cellulaires avec une baisse des phospholipases, comparée au groupe contrôle.



Détoxifiant pulmonaire :


En raison de ses propriétés détoxifiantes et alcalinisantes, le jus d'herbe de blé peut aider à débarrasser les poumons des toxines et des polluants inhalés. Il favorise également une meilleure oxygénation du sang, ce qui contribue à la santé respiratoire global. De plus ce jus à un impact positif sur le microbiote qui a lui même un rôle primordial dans les réactions immunitaires et inflammatoires des poumons.


Favorise la digestion :


Le jus d'herbe de blé est réputé pour favoriser la digestion. Voici quelques raisons pour lesquelles il peut avoir cet effet bénéfique :


1. Richesse en enzymes digestives : Le jus d'herbe de blé contient des enzymes digestives naturelles telles que l'amylase, la lipase et la protéase. Ces enzymes aident à décomposer les nutriments présents dans les aliments, facilitant ainsi leur digestion et leur absorption par l'organisme.


2. Présence de fibres alimentaires : Les fibres alimentaires présentes dans le jus d'herbe de blé contribuent à réguler le transit intestinal en favorisant le bon fonctionnement du système digestif. Elles peuvent également aider à prévenir la constipation en augmentant le volume des selles et en facilitant leur passage à travers le tractus intestinal.


3. Contenu en chlorophylle : L'herbe de blé est riche en chlorophylle, le pigment vert des plantes. La chlorophylle a des propriétés détoxifiantes et favorise la santé digestive en aidant à éliminer les toxines et les déchets du corps. Elle peut également favoriser l'équilibre du pH dans le système digestif, ce qui est important pour une digestion optimale. Et les suc pancrétiques ont besoin d'un PH alcalin pour être efficace dans l'intestin.


4. Apport en nutriments essentiels : Le jus d'herbe de blé est une source concentrée de nutriments essentiels tels que les vitamines, les minéraux et les antioxydants. Ces nutriments jouent un rôle crucial dans le fonctionnement optimal du système digestif en soutenant la santé des intestins et en favorisant la régénération des tissus digestifs endommagés.


En résumé, le jus d'herbe de blé favorise la digestion grâce à sa richesse en enzymes digestives, en fibres alimentaires, en chlorophylle et en nutriments essentiels. Ces composants contribuent à réguler le transit intestinal, à détoxifier le corps, à équilibrer le pH digestif et à soutenir la santé globale du système digestif.



Inflammation intestinale, constipation, diarrhée :


La richesse en fibre du jus d'herbe de blé couplée à son effet apaisant, anti-inflammatoire et assainissant, oxygénant lui permet de lutter contre la dysbiose une cause majeure de constipation et de diarrhée. Les fibres nourrissent les bons microorganismes et ont un effet de balayage pour nettoyer, la chlorophylle oxygène le milieu et limite les prolifération microbiennes indésirables. Et l'effet anti-inflammatoire du jus limite la constipation et la diarrhée.


Son effet alcalinisant apaise le pancréas et le foie qui ont moins de travail à réaliser pour diminuer l'acidité en envoyant des bicarbonates.

Le bien-être commence dans l'intestin et la maladie aussi par conséquent les bienfaits du jus d'herbe de blé sur le bien-être intestinal sera salutaire en cas de maladie chronique.


Stimulant immunitaire :


Il contient des composés d'oligosaccharides, il stimule les cytokines et Th1 dans les mononucléaires. Il sera également stimulant immunitaire en assainissant le terrain en le nettoyant et l'oxygénant.



Amélioration de la circulation sanguine, action hémostatique :


L'herbe de blé est réputée pour ses propriétés tonico-cardiaques. Cela signifie qu'elle peut avoir un effet bénéfique sur la santé cardiaque en renforçant et en tonifiant le muscle cardiaque, en régulant le rythme cardiaque et en améliorant la circulation sanguine dans le corps.


Par exemple, la vitamine K peut contribuer à la coagulation sanguine normale, réduisant ainsi le risque de caillots sanguins, tandis que les antioxydants peuvent aider à réduire l'inflammation et à protéger les vaisseaux sanguins contre les dommages oxydatifs. La vitamine joue un rôle dans l'action hémostatique de ce jus.


Pression artérielle et cholestérol et glycémie :


De plus, l'herbe de blé contient des composés bioactifs qui peuvent aider à abaisser la pression artérielle, à réduire le cholestérol LDL (mauvais cholestérol), à réguler positivement la glycémie et à prévenir l'accumulation de plaques dans les artères, ce qui peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires telles que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.


Migraine :


Le jus d'herbe de blé aura une action favorable sur les migraines hépatique, de tension, nerveuse et de déshydratation.

En effet pas ses effets alcalinisant, hydratant, détoxifiant et protecteur hépatique et oxygénant (pour le cerveau notamment), anti-inflammatoire et favorisant le bon fonctionnement nerveux. Il permet une meilleur oxygénation du cerveau une meilleure clarté mentale et lutte contre les migraines.


Rhumatisme :


L'effet anti-inflammatoire intestinal et globale de ce jus cumulé à son effet minéralisant et alcalinisant en fait un jus de poids pour lutter contre les inflammations musculosquelettique aussi bien pour les dégénérescences que pour les poussées inflammatoires.


Reflux gastrique :


L'herbe de blé par son pouvoir alcalinisant va limiter l'excès d'acidité sans limiter le processus digestif de l'estomac en préservant l'acidité saine. Il va apporter ses minéraux qui vont aider la paroi de l'estomac à produire sa mucine protectrice et rendre l'estomac plus résistant à l'acidité. Après 60 ans la moitié des personnes ne produit plus d'acide chlorhydrique d'après des études. Dans ce cas les reflux sont causés par des proliférations microbiennes et le peu d'acide chlorhydrique que l'estomac n'a plus la vitalité de supporter, faute de capacité à produire suffisamment de mucines. L'herbe de blé aidera à améliorer cela.


Problèmes féminins :


Le jus d'herbe de blé aide à réguler les hormones féminines et le cycle menstruel. Il apaise les règles douloureuses. Il est riche en nutriments essentiels tels que le magnésium, le calcium et la vitamine E, qui sont connus pour aider à réduire les crampes menstruelles et les douleurs abdominales. De plus, l'herbe de blé contient des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à apaiser les muscles de l'utérus et à réduire l'inconfort associé aux règles douloureuses.


La consommation régulière d'herbe de blé peut également favoriser l'équilibre hormonal, ce qui peut avoir un impact positif sur le cycle menstruel et réduire l'intensité des crampes. En outre, les antioxydants présents dans l'herbe de blé peuvent aider à réduire l'inflammation et à améliorer la circulation sanguine, ce qui peut également contribuer à atténuer les symptômes des règles douloureuses.


Il sera utile pour les règles trop abondantes et celles pas assez abondantes.  L'herbe de blé peut aider à réguler le cycle menstruel en équilibrant les niveaux hormonaux. Sa richesse en nutriments essentiels comme le fer et la vitamine K peut contribuer à renforcer l'utérus et à réduire les saignements excessifs. De plus, les propriétés anti-inflammatoires de l'herbe de blé peuvent aider à réduire l'inflammation et à soulager les symptômes associés aux règles abondantes, tels que les crampes et les douleurs pelviennes.

Pour les règles trop légères, l'herbe de blé peut aider à stimuler la production d'hormones et à réguler le flux menstruel. Sa teneur en nutriments essentiels peut soutenir la santé reproductive globale et favoriser un cycle menstruel régulier et équilibré. De plus, les antioxydants présents dans l'herbe de blé peuvent aider à améliorer la circulation sanguine vers l'utérus, ce qui peut favoriser des règles plus abondantes.


Améliore la fertilité (masculine et féminine) :


Par ses action su les hormones et ses effets détoxifiant oxygénant, antioxydant, anti-inflammatoire.


Prévention des caries :


En gargarisme de par son pouvoir alcalinisant il va limiter les prolifération microbiennes responsables des caries. De plus ses composés dont la chlorophylle limiteront les proliférations microbiennes nuisibles.


Effet anti radioactivité :


Il a été constaté un effet antiradiation même à des fortes doses normalement létales sur des cobayes.


Antipollution :


Le jus d'herbe de blé stimule le système immunitaire notamment la production d'enzyme antioxydante comme la superoxyde dismutase, la catalase, la protéase, l'amylase.


Effet sur la polyarthrite rhumatoïde :


Une étude à relayé que un groupe de femmes souffrant d'arthrite rhumatoïde et traitées avec des stéroïdes, ont consommé durant un an, du jus d'herbe de blé. L'intensité de la douleur, la raideur matinale et le confort de vie se sont significativement améliorés dès le sixième mois.


Effet sur le syndrome métabolique :


L'herbe de blé est reconnue pour ses effets bénéfiques sur le syndrome métabolique, un ensemble de facteurs de risque qui augmentent les chances de développer des maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2 et d'autres problèmes de santé. Les raisons de ces effets positifs sont liées aux molécules présentes dans l'herbe de blé, ainsi qu'à leurs actions sur le corps.


1. Antioxydants : L'herbe de blé est riche en antioxydants tels que la vitamine C, la vitamine E, le glutathion et les flavonoïdes. Ces antioxydants aident à neutraliser les radicaux libres dans le corps, réduisant ainsi le stress oxydatif et l'inflammation, qui sont des facteurs de risque majeurs du syndrome métabolique.


2. Chlorophylle : L'herbe de blé est une excellente source de chlorophylle, le pigment vert des plantes. La chlorophylle a des propriétés détoxifiantes et alcalinisantes, ce qui peut aider à éliminer les toxines du corps et à maintenir un pH équilibré. Cela peut contribuer à réguler la glycémie, le taux de cholestérol et la pression artérielle, des aspects importants dans la gestion du syndrome métabolique.


3. Fibres : L'herbe de blé contient des fibres alimentaires, notamment des fibres solubles telles que les bêta-glucanes. Les fibres solubles peuvent aider à réduire l'absorption du cholestérol et du glucose dans le sang, ce qui peut contribuer à contrôler les niveaux de lipides sanguins et de sucre, des facteurs clés du syndrome métabolique.


4. Nutriments essentiels : L'herbe de blé est une source concentrée de nombreux nutriments essentiels tels que les vitamines, les minéraux, les acides aminés et les enzymes. Ces éléments nutritifs sont importants pour le bon fonctionnement du métabolisme, y compris la régulation de la glycémie, la synthèse des lipides et la fonction hépatique.


En combinant ces différents éléments, l'herbe de blé peut aider à améliorer la sensibilité à l'insuline, à réduire l'inflammation, à réguler le poids corporel et à abaisser les facteurs de risque associés au syndrome métabolique. Cependant, il est important de noter que l'herbe de blé ne constitue pas un traitement unique pour le syndrome métabolique, mais plutôt un élément d'un mode de vie global sain comprenant une alimentation équilibrée et de l'exercice régulier.


Comment l'utiliser ?


Ce jus est fortement détoxifiant il faut le consommer en adéquation avec sa vitalité. Si vous en consommez trop, plus de toxines seront remises en circulation que ce que le corps peut éliminer et faire sortir et en attendant il y aura embouteillage et cela vous causera du malaise comme des maux de tête, un inconfort digestif ou une infection avec fièvre éventuelle. Dans ce cas il faut faire une pause et recommencer la cure à un dosage plus faible.


Plus votre vitalité et votre capacité d'élimination est faible et plus il faut y aller doucement et sur la durée avec des pauses éventuelles.


Je vous conseille de commencer avec un dosage faible d'attendre cinq jours pour avoir le recul nécessaire, avant de voir si vous augmentez la dose. Et augmentez la dose au fur et à mesure. Quitte à commencer par 2 ml 1 à 3 fois par jour.


1. Jus d'herbe de blé frais : 30 ml par jour, puis augmenter progressivement jusque 100 ml 1 à 3 fois par jour


2. Jus d'herbe de blé en poudre : une demi-cuillère à café à 2 cuillères à café par jour dans un peu d'eau


Secrets de l'Herboriste pour l'Utilisation de l'Herbe de Blé :


En Cataplasmes :

Imprégnez un linge du jus d'herbe de blé pour créer un cataplasme. C'est un excellent désinfectant qui resserre les peaux distendues et apaise les démangeaisons, notamment en cas de coups de soleil.


Pour les Soins de la Peau :

L'herbe de blé est efficace pour traiter une multitude de problèmes cutanés tels que les blessures, brûlures, irritations, pieds d'athlète, piqûres d'insectes, furoncles et abcès. Les cataplasmes doivent être changés toutes les 3 heures environ pour une efficacité optimale.


Autres Utilisations :


- En friction capillaire avant le shampoing, l'herbe de blé répare les cheveux abîmés.

- Pour favoriser un sommeil profond, placez un ou deux plateaux d'herbe de blé près de votre tête pendant la nuit, ce qui générera des ions négatifs bénéfiques.

- Si votre animal de compagnie montre des signes de malaise, ajoutez un peu d'herbe de blé hachée fraîche à sa nourriture ou frottez sa fourrure avec du jus d'herbe de blé. Il est probable qu'il se sentira mieux après s'être léché.


Contre-indications :


Bien que le jus d'herbe de blé soit considéré comme bénéfique pour la santé dans de nombreux cas, il existe quelques contre-indications et précautions à prendre en compte :

  1. Allergie au gluten : Comme l'herbe de blé est dérivée du blé, les personnes allergiques ou intolérantes au gluten doivent éviter de consommer du jus d'herbe de blé, car il peut contenir des traces de gluten.

  2. Contre-indiqué pour les enfants de moins de 3 ans.

  3. Sensibilité digestive : Certains individus peuvent ressentir des troubles digestifs tels que des nausées, des ballonnements ou des crampes abdominales après avoir consommé du jus d'herbe de blé, surtout s'ils en boivent en grande quantité ou s'ils ont un estomac sensible.

  4. Interactions médicamenteuses : Le jus d'herbe de blé peut interagir avec certains médicaments, en particulier ceux utilisés pour fluidifier le sang ou pour traiter le diabète. Il est donc recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de consommer du jus d'herbe de blé si vous prenez des médicaments régulièrement.

  5. Maux de tête, nausée en cas de consommation excessive dans ce cas faite une pause et recommencez la cure à un dosage inférieur.





Cultiver son herbe de blé : un guide pratique


Étape 1 – Achats et préparation des Outils

Pour cultiver de l'herbe de blé chez vous, vous aurez besoin de quelques fournitures de base. Achetez des graines de blé bio de bonne qualité, spécialement destinées à la germination. Assurez-vous également d'avoir un bon terreau universel bio et des plateaux de culture adaptés à votre espace.


Il vous faut 3 plateaux si vous souhaitez réaliser une cure sur la durée.


Étape 1 – Préparation des Outils :



Avant de commencer la plantation, assurez-vous d'avoir tous les outils nécessaires à portée de main, idéalement :


- Une tasse propre pour mesurer les graines de blé


- Un grand bol pour le trempage des graines, avec de la gaze comme couvercle

ou un pot avec fermoir pouvant contenir 300 grammes de graines de blé plus l'eau.


- Deux plateaux pour réaliser les plantations ou des plats en verre suffisamment profond


- Des petits râteaux pour brasser le terreau


- De la terre de qualité mélangée à du compost pour une bonne nutrition des plantes


- Des graines de blé biologiques


- Un arrosoir et un vaporisateur pour l'humidification des racines et des tiges ou alors vous pourrez appliquer à la main quelques gouttes d'eau


- Une passoire pour essorer les graines germées


- Une paire de ciseaux en céramique pour la récolte


Étape 2 – Trempage et germination

Commencez par faire tremper une tasse ou environ 300g de graines de blé dans de l'eau filtrée, de préférence tiède, pendant toute une nuit ou au moins 4h l'idéal étant 8 h .



Retirez l'eau.


Ensuite, laissez-les germer dans un germoir pendant 48 heures jusqu'à ce qu'une petite racine blanche apparaisse.


Si vous n'avez pas de plateaux vous pouvez utiliser un plat de cuisine suffisament profond.


Répartissez 3 à 5 cm de profondeur de terreau ou avec un mélange de terreaux et de compost au fond du plateau et compactez la terre.

Rincez les graines matin et soir selon les besoins pour favoriser la germination.




Étape 3 – Culture

Après 48 heures de trempage, il est temps de planter vos graines germées dans le terreau. Utilisez des plateaux de culture adaptés à la taille des graines. Répartissez le terreau sur une épaisseur de 3 cm dans les plateaux, puis dispersez uniformément les graines germées sur la surface du terreau. Assurez-vous de bien les recouvrir de terreau pour favoriser leur croissance.


Arrosez délicatement avec un vaporisateur ou avec vos doigts si vous n'en avez pas pour que le terrain soit légèrement humide.



Mouillez une serviette en papier et déposez la au dessus des graines. Pour optimiser l'humidification aux racines vous pouvez placer une serviette absorbante en papier au fond du plateau avant de mettre la terre.



Gardez les plateaux dans l'obscurité les quatre premiers jours


Étape 4 – Arrosage

Arrosez abondamment le terreau pour le rendre bien humide, mais veillez à ce qu'il ne soit pas détrempé. Utilisez de l'eau tiède de préférence pour favoriser la croissance du blé.

Couvrez les plateaux pendant les deux premiers jours pour créer un effet de serre, puis aérez-les régulièrement pour éviter la formation de moisissures.

Au deuxième jour les graines commencent à germer


Au deuxième jour le terrain commence à sécher ajouter un peu d'eau avec votre mains ou un vaporisateur.


Au troisième jour les graines sont plumeuses, ce n'est pas de la moisissure.




Gardez votre terreau humide arrosez deux fois par jour. Assurez vous qu'elle ne sèche pas. Placez le plateau devant une lumière indirecte pour empêcher le terreau de sécher rapidement.


Au quatrième jour l'herbe de blé commence à pousser. Retirez la serviette lorsque les racines mesurent environ 2 cm de long.



Il n'y a plus besoin de garder votre plateau dans un endroit sombre. Retirez votre plateau de l'obscurité. Mettez votre plateau sur le rebord d'une fenêtre par exemple avec une lumière indirect. Continuez à arroser deux fois par jour sans trop arroser.

Regardez comment les jeunes pousses deviennent plus vert.



Au cinquième jour



Pour les jours 6 et 7 continuez à arroser doucement de l'eau sans trop arroser come précédemment.



Au jour huit c'est le jour ou vous pouvez récolter. Récoltez votre herbe de blé quand elle mesure huit à douze centimètres de hauteur.



Étape 5 – Récolte

Après environ 7 à 8 jours de croissance, lorsque l'herbe de blé atteint une hauteur d'environ 8 à 12 cm, elle est prête à être récoltée. Coupez les brins d'herbe près de la base avec un couteau bien aiguisé. Vous pouvez extraire le jus immédiatement ou conserver les brins coupés dans un sachet plastique fermé pendant quelques jours.


Étape 6 – Extraction


Pour extraire le jus d'herbe de blé, vous aurez besoin d'un extracteur adapté et de qualité.


Je vous conseille la marque Zen&Pur vous bénéficiez de 10 % de réduction avec mon code promotionnel : HERISSEJEROME



Je vous conseille cet extracteur horizontal :







Livraison gratuite en Europe



Appareil multifonction



Rotation lente : 60 tr/min



Tamis et vis sans fin en ULTEM



Pièces détachées disponibles



Service Après-Vente rapide



Haut rendement



Silencieux



Garanti 10 ans



                                                                                                        



Je vous conseille cet extracteur vertical :






Appareil multifonction



Rotation lente : 60 tr/min



Tamis et vis sans fin en ULTEM



Pièces détachées disponibles



Service Après-Vente rapide



Haut rendement



Silencieux



Garanti 2 ans



idéal pour : faire des jus, des laits végétaux, des smoothies



points clés :



vitesse de rotation lente 59 tr/min, Sans BPA


Procédez à l'extraction en petites quantités pour de meilleurs résultats.

En suivant ces étapes simples, vous pourrez cultiver facilement de l'herbe de blé chez vous et profiter de ses nombreux bienfaits pour la santé.




Les informations fournies sont à titre informatif seulement et ne doivent pas être considérées comme des conseils médicaux professionnels.



Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici  ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.



Références :


171 vues0 commentaire

Comments


bottom of page