top of page

Le desmodium un protecteur du foie

Découvrez les bienfaits du Desmodium : une plante aux propriétés bénéfiques pour le foie

Le Desmodium est une plante médicinale largement utilisée pour ses vertus thérapeutiques, notamment pour soutenir la santé du foie. Originaire d'Afrique, cette plante fait partie de la famille des Fabaceae et est connue pour ses propriétés hépatoprotectrices, détoxifiantes et anti-inflammatoires.


Les bienfaits du Desmodium :


Le Desmodium est une plante aux multiples bienfaits pour la santé, agissant sur différents systèmes du corps humain.


-Régulation hormonale : Le Desmodium possède des vertus régulatrices hormonales, notamment en agissant sur les niveaux d'œstrogènes et de progestérone dans le corps. Ces propriétés en font un allié précieux pour les femmes souffrant de déséquilibres hormonaux, tels que ceux rencontrés lors de la pré-ménopause ou de la ménopause.


Concernant les œstrogènes, le Desmodium peut aider à réguler leur production et leur métabolisme dans l'organisme. Il agit en favorisant l'équilibre hormonal global, ce qui peut contribuer à atténuer les symptômes associés à un excès ou à un déficit en œstrogènes. Par exemple, en cas d'excès d'œstrogènes, le Desmodium peut aider à réduire les bouffées de chaleur, les sautes d'humeur et d'autres symptômes associés, en régulant la production hormonale.


De même, le Desmodium peut également influencer les niveaux de progestérone dans le corps. Une déficience en progestérone peut entraîner divers symptômes désagréables tels que le syndrome prémenstruel, des règles abondantes et douloureuses, ainsi que des troubles du sommeil et de l'humeur. Le Desmodium peut aider à réguler la production de progestérone, favorisant ainsi un meilleur équilibre hormonal et soulageant les symptômes associés à un manque de progestérone.


En agissant sur ces hormones clés, le Desmodium contribue à rétablir l'harmonie hormonale dans le corps, ce qui peut avoir un impact positif sur la santé globale et le bien-être, en particulier chez les femmes traversant des périodes de transition hormonale telles que la pré-ménopause et la ménopause.


- Menstruation perturbées : Le Desmodium peut aider à réguler les menstruations grâce à ses propriétés régulatrices hormonales.


Menstruations douloureuses : de par ses vertus antispasmodique, anti-inflammatoires et analgésiques et régulatrice hormonale il aidera à lutter contre les régles douloureuses en prévention et en cas de crise.


- Gaz intestinaux : Ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques peuvent soulager les gaz intestinaux en détendant les muscles de l'intestin et en réduisant l'inflammation.


- Yeux (glaucome) : Le Desmodium peut contribuer à réduire la pression intraoculaire dans le cas du glaucome, grâce à ses effets anti-inflammatoires et vasodilatateurs.


- Courbatures et crampes et douleurs articulaires: Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent soulager les courbatures et les crampes musculaires en réduisant l'inflammation et en favorisant la détente musculaire et en reduisant la douleur par des effets analgésiques.


- Symptômes chimio : Le Desmodium est parfois utilisé en complément lors de traitements de chimiothérapie pour atténuer les effets secondaires et soutenir le système immunitaire.


- Préparation au jeûne : En raison de ses propriétés détoxifiantes et protectrices du foie, le Desmodium peut être utilisé pour préparer le corps au jeûne en facilitant l'élimination des toxines accumulées.


- Foie (protection hépatique) : Le Desmodium est reconnu pour son action hépatoprotectrice, notamment en stimulant la régénération des cellules hépatiques et en protégeant le foie contre les dommages toxiques. Il agit en partie en augmentant la synthèse de la glutathion, un puissant antioxydant naturel.


- Detox : Grâce à ses propriétés détoxifiantes, le Desmodium peut aider à éliminer les toxines accumulées dans le corps, en particulier dans le foie.


- Asthme : Certaines études suggèrent que le Desmodium pourrait avoir un effet bénéfique dans le traitement de l'asthme en réduisant l'inflammation des voies respiratoires et en améliorant la fonction pulmonaire.


- Peau : Ses propriétés détoxifiantes peuvent contribuer à améliorer l'état de la peau en éliminant les toxines et en favorisant une meilleure circulation sanguine. Le foie etant étroitement relié au bien-être de la peau.

il est par exemple intéressant contre l'acné.


- Gamma GT : Le Desmodium peut aider à réduire les niveaux élevés de Gamma GT (Gamma-Glutamyl Transpeptidase), une enzyme souvent associée à des dommages au foie en protégeant le foie xontre ces dommages.


- Digestion : Ses propriétés anti-inflammatoires et détoxifiantes et surtout carminatives et digestives peuvent favoriser une meilleure digestion en réduisant l'inflammation intestinale et en favorisant l'élimination des toxines et en luttant contre les ballonnements, spasmes digestifs et gaz.


  • Carminatif : Un carminatif est une substance qui aide à soulager les gaz intestinaux en favorisant leur expulsion. Les carminatifs agissent en relaxant les muscles de l'intestin, ce qui permet de libérer les gaz piégés et de soulager l'inconfort abdominal.

  • Digestif : Un digestif est une substance qui favorise la digestion des aliments en stimulant la production d'enzymes digestives ou en facilitant le mouvement des aliments à travers le système digestif. Les digestifs peuvent aider à réduire les ballonnements, les crampes abdominales et d'autres symptômes associés à une digestion difficile.


- Hypertension : Bien que des études spécifiques sur l'effet du Desmodium sur l'hypertension soient limitées, ses propriétés relaxantes et vasodilatatrices peuvent contribuer à abaisser la pression artérielle.



QUAND PRENDRE DU DESMODIUM : MATIN OU SOIR ?


Il est généralement recommandé de prendre du desmodium le matin ou à midi, à jeun ou avant les repas, pour favoriser son absorption. Cependant, dans certains cas particuliers, tels que les patients atteints de cancer et suivant une chimiothérapie, cette prise peut nécessiter un ajustement ou être contre-indiquée. Dans de telles situations, il est important de consulter votre médecin ou votre pharmacien.


CURE DE DESMODIUM : COMBIEN DE TEMPS POUR RESSENTIR LES EFFETS ?


Les effets du desmodium, comme pour de nombreuses plantes, ne se font généralement pas sentir immédiatement. En cas de cure détox ou d'entretien, une durée de traitement recommandée est généralement de 3 semaines. Cependant, cette période peut être prolongée en cas de besoins spécifiques, notamment lorsque le desmodium est utilisé pour ses effets hépato-protecteurs lors de traitements lourds tels que la chimiothérapie ou l'antibiothérapie. Dans de tels cas, il est important d'adapter également la posologie en fonction des besoins individuels.


Vous pouvez retrouver mon article sur comment prendre soin de son foie ici.


Sous quelle forme en consommer ?


Le desmodium, largement utilisé en phytothérapie et en naturopathie, est disponible dans diverses formes, facilement accessibles en herboristerie, pharmacie ou parapharmacie. Selon les besoins spécifiques ou les préférences de dosage, il est proposé sous différentes présentations :


- Ampoules et gélules : Les ampoules contiennent généralement une solution concentrée de desmodium, tandis que les gélules renferment de la poudre ou de l'extrait sec de la plante. Ces formes offrent une posologie préétablie, ce qui les rend pratiques à utiliser.

- EPS et teinture mère : Ces formes liquides permettent une absorption rapide. L'EPS provient de plantes fraîches, tandis que la teinture mère est concentrée en solution hydroalcoolique.

- Granules : Cette option homéopathique offre une action subtile et progressive. Les granules se prennent sous la langue ou peuvent être dilués dans l'eau.

- Poudre : La poudre de desmodium peut être intégrée dans diverses préparations culinaires ou boissons pour une consommation discrète.

- Sirop : Agréable au goût, le sirop convient particulièrement aux enfants et à ceux qui préfèrent les solutions liquides.

-Infusion :

Si vous optez pour une décoction aqueuse, la posologie habituelle est de 10 g de feuilles séchées pour 1 à 1,5 litre d'eau. Il suffit de faire infuser les feuilles dans de l'eau bouillante pendant environ 15 minutes.


Associations :


Pour maximiser les bienfaits du desmodium, il est parfois avisé de l'associer à d'autres plantes aux vertus complémentaires.

Si votre vitalité le permet il peut être associé avec une plante drainante du foie ou avec une plante protectrice également pour amplifier les vertus protectrices.


Voici quelques combinaisons fréquemment utilisées pour créer des synergies bénéfiques :


1. Chardon-Marie : En tandem avec le desmodium, le chardon-Marie renforce le soutien hépatique en favorisant la régénération des cellules du foie et en améliorant ses fonctions.

2. Radis Noir : L'union du desmodium et du radis noir constitue une alliance puissante pour stimuler la digestion, détoxifier le foie et maintenir l'équilibre intestinal.

3. Artichaut : En combinant les bienfaits du desmodium et de l'artichaut, on favorise la digestion, on soutient la santé du foie et on contribue à l'élimination des toxines.

4. Chrysantellum : En associant le desmodium au chrysantellum, on renforce les actions positives sur le foie et la digestion, tout en favorisant la circulation sanguine.

5. Romarin : La synergie entre le desmodium et le romarin offre un soutien hépatique et digestif, tout en apportant des propriétés antioxydantes.

6. Curcuma : Combiner le desmodium au curcuma peut être bénéfique pour le foie, la digestion et les propriétés anti-inflammatoires du curcuma.


Contre-indications :


Bien que le Desmodium soit généralement bien toléré, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu'aux enfants de moins de 12 ans, sauf sur avis médical.


Certaines personnes peuvent également présenter une sensibilité ou une allergie au Desmodium. Il peut provoquer dans ce cas des diarrhées, vomissements ou des douleurs abdominales.

Il peut interagir avec certains médicaments donc il est donc recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer une cure, surtout en cas de traitement médical concomitant.


En conclusion, le Desmodium est une plante précieuse pour soutenir la santé du foie et favoriser son bon fonctionnement. Cependant, il est important de l'utiliser de manière responsable et de consulter un professionnel de santé en cas de doute ou de problème de santé préexistant.


Ces informations sont données à titre indicatif et ne se substitut pas à une consultation médicale, bien au contraire.


Références bibliographiques

  1. Magielse J, Arcoraci T, Breynaert A, van Dooren I, Kanyanga C, Fransen E, Van Hoof V, Vlietinck A, Apers S, Pieters L, Hermans N. Antihepatotoxic activity of a quantified Desmodium adscendens decoction and D-pinitol against chemically-induced liver damage in rats. J Ethnopharmacol. 2013 Mar 7;146(1):250-6. doi: 10.1016/j.jep.2012.12.039. PMID 23291573

  2. Chuisseu, P. D., Galani, B. R., Younang, N. C., Kouam, A. F., Simo, B. F., Tchana, A. N., ... & Moundipa, P. F. (2020). Aqueous extracts of Desmodium adscendens (Fabaceae) possess in vitro antioxidant properties and protect hepatocytes from Carbone tetrachloride-induced injury and Hepatitis C Virus infection. Invest. Med. Chem. Pharmacol. 3 (1): 36; Doi. texte intégral

  3. François C, Fares M, Baiocchi C, Maixent JM. Safety of Desmodium adscendens extract on hepatocytes and renal cells. Protective effect against oxidative stress. J Intercult Ethnopharmacol. 2015 Jan-Mar;4(1):1-5. doi: 10.5455/jice.20141013041312. PMID 26401376; PMCID: PMC4566765.

  4. Muanda FN, Bouayed J, Djilani A, Yao C, Soulimani R, Dicko A. Chemical Composition and, Cellular Evaluation of the Antioxidant Activity of Desmodium adscendens Leaves. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011:620862. doi: 10.1155/2011/620862. PMID 20976084 texte intégral

  5. Addy, M. E. (1989). Several chromatographically distinct fractions of Desmodium adscendens inhibit smooth muscle contractions. International Journal of Crude Drug Research, 27(2), 81-91.

  6. Giangiacomo KM, Kamassah A, Harris G, McManus OB. Mechanism of maxi-K channel activation by dehydrosoyasaponin-I. J Gen Physiol. 1998 Oct;112(4):485-501. PMID 9758866texte intégral

  7. McManus OB, Harris GH, Giangiacomo KM, Feigenbaum P, Reuben JP, Addy ME, Burka JF, Kaczorowski GJ, Garcia ML. An activator of calcium-dependent potassium channels isolated from a medicinal herb. Biochemistry. 1993 Jun 22;32(24):6128-33. PMID 7685635

  8. Bonsu, A. S., Amoateng, P., Bugyei, K. A., Asiedu-Larbi, J., Antwi, S., Asiedu-Ofei, A. A., ... & Kombian, S. B. (2020). Antinociceptive effects of an ethanolic extract of Desmodium adscendens: possible involvement of opioidergic, adrenergic, potassium channels and serotoninergic pathways. Health Sciences Investigations Journal, 1(2), 71-85.

  9. Charles, M. C., Oleba, O. E., Obeten, K. E., & Obono, E. S. (2016). Antinociceptive properties of Desmodium adscendens in mice. Saudi J Med Pharm Sci, 2, 79-85.

  10. Sharma Vikas, Dhar K. L., Sharma Pooja, Sharma Parul. Indian Herbal Medicine- A Natural Cure to Asthma. International Journal of Pharmacognosy and Phytochemical Research 2013-14; 5(4); 302-310 texte intégral

  11. Mali RG, Dhake AS. A review on herbal antiasthmatics. Orient Pharm Exp Med. 2011 Aug;11(2):77-90. PMID 22207824 texte intégral

  12. Addy M.E. et al., Effect of the extracts of Desmodium adscendens on anaphylaxis, J. of Ethnopharmacology, 1984, 11 : 283-292. PMID 6482479

  13. Addy M.E. et al., Effect of Desmodium adscendens fraction 3 on contractions of respiratory smooth muscle, J. of Ethnopharmacology, 1990, 29(3) ; 325-335. PMID 2120518

  14. Addy M.E. et al., Dose-response effects of Desmodium adscendens aqueous extract on histamine response, content and anaphylactic reactions in Guinea pig, J. of Ethnopharmacology, 1986, 18 : 13-20. PMID 2434805

  15. Addy ME, Burka JF. Effect of Desmodium adscendens fractions on antigen- and arachidonic acid-induced contractions of guinea pig airways. Can J Physiol Pharmacol. 1988 Jun;66(6):820-5. PMID 3139272

  16. Addy ME. Some secondary plant metabolites in Desmodium adscendens and their effects on arachidonic acid metabolism. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 1992 Sep;47(1):85-91. PMID 1438471

  17. Tubéry Pierre, Ragot Jaqueline, Lagarde Philippe, Authier-Derivaux Dominique, Pidoux Michel, Rasolohery Claudine, Bourdy Geneviève. « Desmodium adscendens. De l’usage traditionnel camerounais contre les hépatites à l’accompagnement des chimiothérapies », Hegel, 2015/4 (N° 4), p. 268-282. DOI : 10.4267/2042/57914. URL : texte intégral

  18. Amoateng, Patrick, Adjei, Samuel, Osei-Safo, Dorcas, Kukuia, Kennedy K.E., Karikari, Thomas K. and Nyarko, Alexander K.. "An ethanolic extract of Desmodium adscendens exhibits antipsychotic-like activity in mice" Journal of Basic and Clinical Physiology and Pharmacology, vol. 28, no. 5, 2017, pp. 507-518. https://doi.org/10.1515/jbcpp-2016-0115

  19. Rastogi S, Pandey MM, Rawat AK. An ethnomedicinal, phytochemical and pharmacological profile of Desmodium gangeticum (L.) DC. and Desmodium adscendens (Sw.) DC.J Ethnopharmacol. 2011 Jun 22;136(2):283-96. doi: 10.1016/j.jep.2011.04.031. PMID 21530632

  20. N'gouemo P, Baldy-Moulinier M, Nguemby-Bina C. Effects of an ethanolic extract of Desmodium adscendens on central nervous system in rodents. J Ethnopharmacol. 1996 Jun;52(2):77-83. PMID 8735451

  21. François C, Fares M, Baiocchi C, Maixent JM. Safety of Desmodium adscendens extract on hepatocytes and renal cells. Protective effect against oxidative stress. J Intercult Ethnopharmacol. 2015 Jan-Mar;4(1):1-5. doi: 10.5455/jice.20141013041312. PMID 26401376

  22. Gosselin Léa. Soins de support en phytothérapie et en micro nutrition utilisés pour pallier aux effets secondaires de l’hormonothérapie suite à un cancer du sein hormono-dépendant : synthèse des données scientifiques et réalisation d’un livret thérapeutique d’aide à l’accompagnement des patientes à destination du pharmacien d’officine. Sciences pharmaceutiques. Grenoble. 2017. dumas-01849874 [1]

  23. Quaye O, Cramer P, Ofosuhene M, Okine LKN, Nyarko AK. Acute and Subchronic Toxicity Studies of Aqueous Extract of Desmodium adscendens (Sw) DC. J Evid Based Complementary Altern Med. 2017 Oct;22(4):753-759. doi: 10.1177/2156587217736587. PMID 29228815

  24. Quaye Osbourne. Biochemical Toxicology of Desmodium adscendens. Thèse biochimie, University of Ghana, September, 2001 texte intégral

  • Le site officiel du Desmodium adscendens du Docteur Pierre TUBERY à propos du Desmodium : http://tubery.pierre.free.fr/

  • Pousset J-L, Plantes médicinales d'Afrique. 2004

  • Heard Olivier, Contribution à l’étude du Desmodium adscendens aqueous extract : chimie et pharmacologie, thèse de pharmacie, université de Tours, 1994.

  • Grandi Mauricio, Studio preliminare sull’attivia epatoprotectrice di Desmodium adscendens, School of Medicine of Torino, Italy, 1995.

81 vues0 commentaire

Comments


bottom of page