La graine d’ortie :

Dernière mise à jour : oct. 12






Faites vous une cure de graine d’ortie. Elle redonne l’envie d’avoir envie, et le tout en travaillant en profondeur sur les symptômes et sur le terrain. C’est une tonique régénérante et nutritive, reminéralisante. Elle stimule les glandes surrénales, elle est dite trophorestaurative des glandes surrénales c’est à dire qu’elle est capable de régénérer les tissus de ces dernière, ceci peut s’expliquer notamment par la présence des stérols et saponines qu’elles contiennent qui vont aussi améliorer la vigueur du système hormonal. Ce qui apportera une énergie accrue, mieux régulée et prémunira les glandes thyroïdes d’un excès d’adrénaline et de cortisol (hormones produite par les glandes surrénales) qui inhibe la conversion des hormones thyroïdiennes T3 en T4. Elle a une action stimulante et rééquilbrante sur les glandes thyroïdes dont la dérégulation est pointée du doigt dans les soucis d’humeurs voir de dépression dans différentes récentes études scientifique. En effet les graines d’ortie contiennent en proportion égale l’iode, le cobalt et le chrome. Les glandes thyroïdes sont en lien avec la créativité et le moment présent, les graines d’ortie aident donc à se reconnecter avec le moment présent. La graine d’ortie est adaptogène, elle augmente ainsi la capacité du corps à s’adapter au stress, en rééquilibrant l’interactivité des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire. Elle permet de régulariser les fonctions vitales en améliorant le fonctionnement général de l’organisme. Cette activité peut être liée à la présence de polysaccharides, de vitamines et de minéraux (notamment le zinc et le sélénium) qui stimulent les défenses immunitaires. Elle améliore la résistance physique, ce qui présente un intérêt pour les sportifs, les travailleurs manuels et les personnes âgées (Tissier 2011). La graine d’ortie a des vertus circulatoire et stimule le système immunitaire et les poumons, ainsi les graines mélangées à du miel étaient utilisées pour lutter contre la toux et le rhume dont le rhume des foins grâce a ses propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires, elle est également aphrodisiaque, et régulatrice du mauvais cholestérol. Elle est également intéressante en cas de rhumatisme. Elle est antidépressive, anti-déprime de part tous les facteurs énoncés précédemment mais aussi grâce à sa teneur en sérotonine (hormone du bien-être) et en acétylcholine (hormone de la mémoire) dont elle stimule la production par le corps. La présence de magnésium et des autres minéraux et vitamine a également un rôle important. Les graines d’ortie aident à lutter contre l’épuisement physique et mental en vitalisant le corps et en améliorant le sommeil. Les graine mures tombent d’elle-même et ne pique pas vous pouvez les ramasser.


PRINCIPAUX COMPOSANTS :


Acides gras insaturés (linoléique et linolénique), des vitamines C (7 fois plus que dans l’orange), E, B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B6 (pyridoxine), et de nombreux minéraux : fer, zinc, cuivre, calcium, phosphore, magnésium, manganèse, sodium, potassium, et sélénium, des protéines, des mucillages.

La prestigieuse école de Salerne, fondée en 750, qui a été la première faculté de médecine en Europe mentionne l’ortie dans un de ses préceptes : « L’ortie, aux yeux du peuple, herbe si méprisable, tient dans la médecine une place honorable ». Elle en recommande donc l’usage : « Ce qui rend un malade maigre, C’est quand il ne dort aisément ; L’ortie apaise son tourment, Empêche aussi qu’il ne vomisse, Mieux que ne ferait la Réglisse. Sa graine jointe avec le miel Des coliques chassent le fiel ; Elle guérit toux envieillie Et du poumon chasse la lie Qui le rend froid et langoureux ; Le fait devenir vigoureux ; L’enflure du ventre elle abaisse, Fait même que la goutte cesse. » (Boullard 2001; Bertrand 2010; Tissier 2011)


Posologie :

Une cuillère à café de graines à mâcher 3 fois par jour.


Précautions d’usage :


Les orties sont généralement une plante sûre, même lorsqu'elles sont utilisées pendant de longues périodes.

  • Cette plante ne doit pas être utilisée lors de la prise d'anticoagulants.



Recette de boulettes apéritives de chèvre aux graines d’orties (la recette vient du site « cuisinesauvage.org »:





Ingrédients pour 4 personnes:

  • 80g de chèvre frais

  • 1 poignée de graines d’ortie

  • sel, poivre, herbes de provence

Préparation:

  • Récolter les graines d’ortie dans un bocal, par grappes entières. En cuisine: passer la récolte au tamis pour ne conserver que les graines.

  • Laver, éponger puis hacher très finement les jeunes feuilles d’ortie.

  • Réaliser les boulettes : Sortir du frigo le fromage de chèvre au dernier moment pour le conserver bien frais et facile à façonner. Y incorporer les herbes de provence ou d’autres à votre convenance . Assaisonner si nécessaire, de sel, poivre et piment d’Espelette ou toute autre épice selon le goût

  • Façonner des mini-boulettes et les rouler dans les graines d’ortie

  • Réserver au frais avant de servir

http://www.jecuisinesauvage.fr/2020/09/06/que-faire-avec-des-graines-dortie/


Biscuits sablés au citron et graines d’ortie




Ingrédients pour une vingtaine de biscuits selon leur taille :

  • 85 g de beurre mou ou de ghee

  • 30 g de sucre glace

  • 20 ml de jus de citron

  • 4 cuillères à soupe de graines d’ortie

  • 125 g de farine

  • 10 g de maïzena

  • 1 pincée de sel

Préparation:

  • Dans un saladier, fouetter à l’aide d’un batteur électrique le beurre avec le sucre glace jusqu’à ce que le mélange devienne homogène et crémeux.

  • Ajouter le jus de citron et battre à nouveau.

  • Dans un autre saladier, mélanger la farine, la maïzena et le sel puis ajouter le tout à la préparation précédente.

  • Ajouter les graines d’ortie.

  • Mélanger du bout des doigts jusqu’à former une boule.

  • Former un boudin d’environ 20 cm de longueur.

  • Le placer au frais pour au moins 1 h.

  • Préchauffer le four à 180°C.

  • Sortir le boudin du frais et à l’aide d’un couteau, découper des tranches d’environ 5 à 8 mm d’épaisseur.

  • Les déposer sur une plaque à pâtisserie (j’utilise une plaque en silicone).

  • Enfourner pour 13 à 15 minutes.

http://www.jecuisinesauvage.fr/2020/09/06/que-faire-avec-des-graines-dortie/


Toutes les herbes médicinales qui ont le pouvoir de faire le bien ont le potentiel de causer des dommages. La vieille maxime «le poison est dans la dose» décrit précisément à quel point quelque chose peut être mauvais pour nous.


Ces conseil sont généraux, si vous souhaitez avoir des conseils personnalisés contactez moi pour prendre rendez-vous pour votre téléconsultation de naturopathie.






Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout