Gymnema (gymnema sylvestris)

Mis à jour : mars 15




Gymnema Sylvestre est une liane buissonnante de la famille des apocynacées, tels que le laurier-rose ou la pervenche. Gymnema se trouve communément en Afrique, en Asie et en Océanie et fait l’objet d’un historique d’usages traditionnels riche et varié. On lui prête en effet des bienfaits sur de nombreux maux tels que les symptômes de la dyspepsie (indigestion), la constipation, la jaunisse, les hémorroïdes, glycémie élevé, une appétence sucrée trop prononcé...


Action sur la glycémie:

Le gymnema sylvestre à une affinité particulière avec le pancréas, cette plante est d’ailleurs recommandée en cas de diabète. Des études récentes ont d’ailleurs montrée son efficacité dans la régulation de la glycémie ainsi que dans la stimulation de la production d’insuline (il semble que cette action se concentre au niveau de la membrane des cellules pancréatiques bêta des ilots de langerhans : les échanges biochimiques dans la membrane sont facilités, y compris l’évacuation de l’insuline vers la circulation sanguine ) Le gymnema agit également dans régénération des cellules des ilots de langerhans qui permettent les sécrétions d’insuline. Celui-ci double le nombre d’îlots de Langerhans chez les rats diabétiques.

Les acides gymnémiques qu’elle contient sont principalement responsable des propriétés de la plante.

‌ Les acides gymnémiques et la gurmarine présentes dans ses feuilles, une fois mâchées, inhibent le goût sucré des aliments en agissant sur les papilles pendant plusieurs heures. Son nom traditionnel indien, « gurmar », signifie d’ailleurs littéralement « destructeur de sucré ». cette inhibition du gout sucré ce fait par action sur les récepteurs lié au goût. Il limite les envie sucré en entrant en compétions avec le sucre dans le circuit de la récompense.

L’action anti-diabétique se complète au niveau des intestins : le conduritol A isolé à partir de Gymnema fait chuter l’absorption du glucose au niveau de l’intestin : sans cette absorption, l’excès de glucides est éliminé plus facilement, et le glucose sanguin s’en voit diminué. Il agit aussi en inhibant les enzymes chargés de rendre les sucres absorbables dans les intestins.


Baisse du cholestérol

Les bienfaits du Gymnema ont également un impact bénéfique sur le métabolisme des lipides :

  • La plante augmente l’activité des acyltransférases, des enzymes du foie qui transforment le cholestérol libre en « bon cholestérol » dans le sang ;

  • elle augmente le taux sanguin d’acides gras à chaine courte et notamment celui de l’acide propionique, qui inhibe la synthèse du cholestérol au niveau du foie10‌ ;

  • augmente le volume d’excrétion de bile et de cholestérol par voie naturelle

Posologie :

La posologie standards est de 400 et 600 mg d’extrait standardisé, titré à 25% d’acide gymnémique pour la consommation de géllules.

En infusion, une cuillère à café de feuilles séchées par tasse, une tasse 3 fois par jour.



Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.









Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter

Tél : 06 84 93 43 72

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 par Hérissé Jérôme