Les merveilles de l'ortie

Dernière mise à jour : 11 oct.




Propriétés


Propriétés de la feuille :

  • Diurétique, élimine l’urée, l'acide urique et les chlorures [1], [2], antigoutteuse, entraine une diminution modérée de la pression artérielle

  • "dépurative", cholagogue, stimulerait la production enzymatique du pancréas

  • Anti-rhumatismale (les dérivés de l'acide caféique inhibent in vitro la cascade de l'acide arachidonique), préventive de l’artériosclérose, anti-allergique (inhibition du PAF des neutrophiles Platelet Activating Factor), l’acide caféoylmalique serait un des principes actifs antirhumatismaux, en tant qu’ inhibiteur de la biosynthèse de la cyclooxygénase, effet similaire à 200 mg/jour de diclofenac [3], les extraits de feuilles inhibent la biosynthèse des enzymes de la cascade arachidonique, (cyclo-oxygénases COX-1 et COX-2), bloquent la biosynthèse des prostaglandines et du thromboxane [4]

  • Anti-inflammatoire [5], antalgique [6], [7]

  • Antimicrobien, anti-ulcéreux [8]

  • Anti-anémique (stimule l'hématopoïèse), autrefois source industrielle de chlorophylle (même si elle n'en contient pas plus que d'autres feuilles), reminéralisante

  • Hépatoprotecteur et antioxydant [9]

  • Hypoglycémiant par inhibition de l'absorption intestinale du glucose [10], et par stimulation de la sécrétion d'insuline par les ilôts de Langerhans [11]

  • Protecteur cardiovasculaire [12]

  • Anti-allergique [13], avec effet anti-inflammatoire inhibition de la synthèse des prostaglandines par inhibition des cyclooxygénase-1 (COX-1), Cyclooxygénase-2 (COX-2), et de l'HPGDS (Hematopoietic Prostaglandin D(2) synthase) [14]

  • Immuno-stimulant par activité sur la fonction des polynucléaires neutrophiles (flavonoïdes) [15]

  • Prévention du cancer (acides phénoliques) [16]

  • Potentialités antivirales par affinité avec le récepteur ACE-2 [17]

Propriétés de la racine :

  • Astringente du fait de la teneur en tanins et antiphlogistique par les lectines (UDA) et les polysaccharides

  • Efficace dans l'hypertrophie bénigne de la prostate [18]

  • Un acide gras est inhibiteur de l'aromatase responsable de la conversion de testostérone en 17-béta-œstradiol

  • Les lignanes (sécoisolaricirésinol) et les acides octadécanoïques empêcheraient la SHBG (sex hormon binding globulin) de se lier à son récepteur [19]

  • Activité antiproliférative des extraits hydro-alcooliques sur le tissu prostatique (UDA et polysaccharides) [20]

  • Inhibition vraisemblable de la testostérone-5-alpha-réductase (non prouvée)

  • Inhibition de l'activation du NF-kappaB [21]

  • Les extraits hydro-alcooliques améliorent le nombre et la motilité des spermatozoïdes et inhibent les effets indésirables induits par la nicotine sur la qualité du sperme [22]

  • Des observations cliniques montrent une diminution de la fréquence mictionnelle, du résidu post-mictionnel, du volume de la prostate, et des taux hormonaux avec des doses d'extraits de 600 à 1200 mg par jour, et sur des durées de 3 à 6 mois

  • Hypotenseur par effet de vasorelaxation medié par le relargage de l'oxide nitrique (NO) endothélial, par l'ouverture des canaux potassiques, et par un effet inotrope négatif [23], provoque une vasoconstriction aortique due à l'activation des récepteurs alpha1-adrénergiques [24] et par une action natriurétique [25]

  • Inhibition de la réplication du SARS-CoV-1 par une lectine, (Urtica dioica agglutinine) [26]

Propriétés de la graine


Composition

Composants principaux de la plante

Feuilles :

  • Flavonoïdes (1 à 2 %) glucosides et rutinosides de quercétol, du kaempférol et de l'isorhamnétol.

  • Éléments minéraux (20 %) Calcium, Potassium, Silicium sous forme de silicates partiellement solubles (1 - 4 %), teneur en Fer 41 mg/100 g

  • Acides organiques, acides phénoliques : acide caféique, acide chlorogénique, acide caféoylmalique

  • Coumarines : scopolétol

  • Stérols : sitostérol

  • Traces de nicotine

  • Glyco-protéines, acides aminés (valine, alanine, glutamine…), lipides, vitamines, sucres

  • Faibles quantités d'histamine, sérotonine, acétylcholine et acide formique (dans les poils urticants)

  • Chlorophylle (2,7 %)

Racines :

  • Lectines : en particulier 0,1 % d'UDA = Urtica Dioica Agglutinine (chaîne polypeptidique unique) de masse molaire 8500 Dalton

  • Polysaccharides (deux glycanes, deux glucogalacturonanes, un arabinogalactane)

  • Stérols : sitostérol, hydroxysitostérols et leurs glucosides, palmitate du 3-glucosyl sitostérol

  • Lignanes (sécoisolaricirésinol, néo-olivil)

  • Céramides (métabolites des sphingolipides) et acides gras (acides octadécanoïques)

  • Autres composés phénoliques, tanins, scopolétol, dérivés phénylpropaniques

Graine:


Acides gras insaturés (linoléique et linolénique), des vitamines C (7 fois plus que dans l’orange), E, B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B6 (pyridoxine), et de nombreux minéraux : fer, zinc, cuivre, calcium, phosphore, magnésium, manganèse, sodium, potassium, et sélénium, des protéines, des mucillages.



Indications

Indications de la plante entière (phytothérapie)

Feuilles :

  • Acné modéré, hyperséborrhée

  • Articulations douloureuses (ce n'est pas un puissant anti-inflammatoire, on l'utilise surtout en drainage dans les affections rhumatologiques)

  • Hyperuricémie

  • Reminéralisation, ostéoporose

  • Anémies surtout ferriprives

  • Asthénies

  • Chute de cheveux : propriétés rubéfiantes, activation du métabolisme pilaire

  • Allergies

Racines :

  • Troubles mictionnels des adénomes prostatiques aux stades I et II, et logiquement les fibromes (action surtout antiproliférative et beaucoup moins hormonale)

  • Hyperandrogénie féminine [27]

  • Synergie d'action avec Pygeum africanum [28]


  • À essayer dans les acnés masculines (indication logique)

  • Autres : inflammations des voies urinaires, prévention de la lithiase rénale

Mode d'action connu ou présumé


Feuille :

  • Inhibition de la cascade de l'acide arachidonique, inhibition du PAF des neutrophiles (Platelet Activating Factor)

Pour les allergies son effet n'est pas immédiat, elle agit avec le temps ainsi il faut la consommer 3 semaines avant d'avoir des résultats probants. Une cure de plantain 3 semaines avant la période allergique apportera des résultats probants.


Racine :

  • Les lectines (protéines dont le nom vient du latin “legere” = lire, choisir, “sélectionner" [29]) se fixent de façon réversible sur des récepteurs osidiques des membranes cellulaires

  • Inhibition de l'aromatase responsable de la conversion de testostérone en 17-béta-œstradiol

  • Inhibition de la fixation de la SHBG (sex hormon binding globulin) sur son récepteur

  • Activité antiproliférative sur le tissu prostatique

  • Inhibition vraisemblable de la testostérone-5-alpha-réductase (non prouvée)


Formulations usuelles


Les jardiniers connaissent les propriétés antifongiques du jus fermenté ou purin d’ortie sur leurs légumes.

Fabrication du purin d'ortie :


Faire macérer dans 10 litres d'eau (de pluie de préférence) 1,5 kg de jeunes feuilles d'orties hachées (non montées à graines), filtrer la macération obtenue (de mauvaise odeur, c'est normal) après une quinzaine de jours.


Utilisation :

Dilution de 2 litres de purin pour 10 litres d'eau (à l'eau de pluie de préférence).


• En pulvérisation sur le sol contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou

• Activateur de croissance (richesse en sels minéraux)Dilution de 1 litre de purin pour 10 litres d'eau :

• Insecticide (pucerons) en pulvérisation fine sur les feuillesSans dilution :• Activateur de compost.


Posologie du jus d'ortie: 15 à 45 ml par jour.


Suzanne Fischer-Rizzi, phytothérapeute, conseille (dans son livre « Medizin der Erde ») la cure suivante à pratiquer au printemps : On commence par une cuillerée à soupe de jus frais d’ortie par jour, on augmente d’une cuillerée par jour jusqu’à arriver à 14 cuillerées par jour et on réduit au même rythme. Ceci constituerait une cure revitalisante qui nettoie des toxines accumulées pendant l’hiver et qui réveille et stimule pour bien démarrer la saison.


Recette de potage aux orties






Nombre de personnes 4

Ingrédients

5 poignées d'ortie

3 cuillères à soupe d'huile

1 oignon

4 pommes de terre

15 cl de crème fraîche

TEMPS TOTAL : 45 MIN Préparation : 15 min Cuisson : 30 min

Etape 1 Cueillez sans vous piquer, pour cela utilisez des gants, quatre ou cinq bonnes poignée d'orties. Etape 2 Lavez-les soigneusement afin d'en retirer le pouvoir urticant. Etape 3 Dans une cocote, versez 3 cuillères d'une bonne huile et faites revenir l'oignon émincé, ajoutez les pommes de terre taillées en petits cubes, puis les feuilles d'orties sans les tiges. Etape 4 Couvrez d'eau salez, poivrez à votre goût portez à ébullition puis laissez cuire le temps qu'il faut. Etape 5 Mixez, réchauffez en ajoutant la crème fraîche. Servez sans attendre.


Soupe à l'ortie et au céleri:


Ingrédients

4 personnes

  • 1 grosse poignée Feuilles d’orties

  • 1 Branche de céleri

  • 4 Oignons nouveaux

  • 300g Pommes de terre

  • 40g Beurre ou ghee

  • 10cl Crème

  • Sel

  • Poivre

  • Calories = Faible


Étapes de préparation

  1. Rincez soigneusement les orties. Pelez et hachez les oignons. Pelez les pommes de terre et coupez-les en dés. Effilez le céleri et coupez-le en morceaux.

  2. Faites chauffer le beurre dans un faitout. Faites revenir les oignons 5 min sur feu doux. Ajoutez les feuilles d’orties. Laissez fondre 2 à 3 min. Mouillez avec 1,5 l d'eau. Dès l’ébullition, salez. Ajoutez les pommes de terre et le céleri. Laissez cuire 20 min.

  3. A la fin de la cuisson, mixez le contenu du faitout à l’aide d’un mixeur plongeant. Ajoutez la crème. Donnez quelques tours de moulin à poivre. Servez bien chaud.

https://www.cuisineactuelle.fr/recettes/soupe-d-orties-227499


Recette de salade pour accompagner le pesto:



1/2 chou, 1 oignon avec ses fanes, 10 radis, 1 pomme coupée en lamelles, une poignée de feuille d'épinards.

Votre salade est prête, bonne dégustation.


https://bouchees-doubles.com/recette-alcaline-crudites-de-saison-pesto-dorties-et-pissenlits/


Recette de pesto au pissenlit et à l'ortie:


Ingrédients (8 personnes):

2 poignées de jeunes feuilles d'orties

2 poignées de persil avec la queue

1 grosse poignée ou + de noix de cajou

Huile d'olive

Le jus d'1 citron

2 gousses d'ail

Sel et poivre


Préparation:


1/ Lavez à grande eau avec du bicarbonate ou du vinaigre vos orties et pissenlits avec un gant. Égouttez-bien toujours avec un gant. 2/ Faites torréfier vos noix de cajou 10 min dans un four chaud à 180. 3/ Mixez l'ensemble des ingrédients. A vous de doser l'huile d'olive. Salez et poivrez à la fin. A déguster sur du pain grillé ou avec des pâtes, ce pesto est un délice !

Une portion (env. 30 g) : Calories 90 kcal Protéines 1,3 g Glucides 1,9 g Lipides 7,6 g

Source: Recette de Pesto d'orties, pissenlits, persil et noix de cajou torrefiées (www.lesfoodies.com)


Recette de Velouté de pissenlit et d’Ortie:


Cette recette à 95% sauvage permet de s’affranchir des pommes de terre et de la crème fraiche pour une onctuosité plus délicate grâce à l’huile d’olive.


Consommé depuis la préhistoire et plante cultivée de demain, cet alicament de premier ordre aux qualités nutritionnelles exceptionnelles surclasse le soja et la viande.

Rééquilibrante, comblant la plupart des carences alimentaires et pouvant se récolter pendant 10 mois, l’Ortie peut bien se permettre de nous piquer un peu…

Ingrédients :

  • 4 belles poignées d’Orties (3 derniers étages avec la tige sans floraison au printemps ou suite à une fauche en été et en automne) coupées à 5 mm

  • 1 belle poignée de jeunes pousses de pissenlits

  • 2 oignons coupés à 5 mm

  • 2 gousses d’ail coupée à 5 mm

  • 5 c à soupe d’huile d’olive, 4 ou 5 c à soupe de vinaigre de cidre

  • épices (colombo, curcuma, piments des oiseaux en poudre), sel

  • 1 demi-citron pressé

Préparation :


A l’exception de l’Ortie et du citron, cuire à feu très doux tous les ingrédients avec un couvercle (utiliser 2/3 de l’huile et du vinaigre), 20 à 25 mn en remuant de temps en temps.

Rajouter les 3/4 d’Ortie de la préparation, couvrir d’eau à 1 cm et cuire à ébullition à feu puissant, avec un couvercle, 10 à 15 mn en rajoutant le dernier tiers d’huile et de vinaigre.

Rajouter le dernier quart d’ortie crue (méthode de François Couplan, la plante devenant son propre exhausteur de gout).

Passer au mixeur plongeur puis au chinois ou à la passoire fine. Rajouter le citron pressé.

Le velouté sera meilleur réchauffé et peut se conserver 2 jours au réfrigérateur.


Recette d'omelette au pissenlit et à l'ortie:


Ingrédients :

  • 120 g de farine de pois chiche

  • 220 g d’eau

  • 0,5 cc de sel de Kalanamak (ou un plus classic Sel de mer)

  • 2/3 poignées de feuilles d’orties fraîches

  • 1 poignée de pissenlit

  • Une goutte d’huile d’olive pour la poêle.


Préparation :


Rincez les feuilles d’orties et faites les cuire 5 à 10 minutes à la vapeur.

Une fois cuites enlevez les éventuelles petites tiges un peu épaisses des feuilles d’orties et réservez.

Dans un saladier déposer la farine de pois chiche et le sel et ajoutez l’eau. Mélangez à l’aide d’un fouet et réservez.

Dans une poêle, déposez la goutte d’huile d’olive . Ajoutez ensuite l’ortie et le pissenlit et laissez cuire quelques minutes à feu moyen.

Ensuite versez la pâte à base de pois chiche et laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que le dessus ait séché.


C’est prêt !

https://stephaneloriot.wordpress.com/2016/11/20/veloute-dortie-nouvelle-recette/



RECETTE PAIN D’ORTIE AUX NOISETTES



Ingrédients : pour 1 pain d’ortie


200 g de pointes d’ortie fraîches

1 poignée d’herbes aromatiques (ici menthe, sarriette, roquette, thym)

90 g d’huile d’olive bio

80 g de parmesan en copeaux

50 g de purée d’amande complète bio

3 œufs

200 g de farine de petit épeautre

80 g de noisettes du Piémont

2 c. à café de poudre à lever bio

1 c. à soupe de jus de citron

½ c. à café de sel de l'himalaya

Poivre du moulin

Piment d’Espelette


Progression :

  • Laver les orties en ne gardant que les 4 premières feuilles

  • Laver les herbes aromatiques

  • Cuire les orties 5 minutes à la vapeur douce

  • Dans un robot placer les orties cuites, le jus de citron, le parmesan, les herbes, la purée d’amande, sel, poivre et piment. Mixer finement en ajoutant l’huile d’olive

  • Verser dans une jatte et ajouter les œufs un par un en remuant à la cuillère en bois puis les noisettes

  • Ajouter la farine et la levure au centre. Bien remuer sans insister

  • Chemiser le moule d’un papier cuisson et l’huiler

  • Verser la préparation et bien égaliser

  • Décorer de quelques noisettes coupées en 2 et de feuilles d’ortie cuites (facultatif !)

  • Cuire au centre du four pendant 45 à 50 minutes à 170°. Vérifier la cuisson en plantant une aiguille ou la pointe d’un couteau

  • Démouler le cake et le laisser refroidir sur une grille

Prêt ? 1,2,3…Dégustez……le pain d’ortie aux noisettes en apéro ou en accompagnement d’une tartinade !


ASTUCES POUR RÉUSSIR LE PAIN D’ORTIE AUX NOISETTES


Les orties : cueillez-les à rebrousse-poil pour ne pas vous piquer. Les gants sont aussi bien utiles ! Évitez les bords de route ou les bords de terrains traités avec des produits chimiques.

Les herbes aromatiques : elles apportent des saveurs subtiles à ce pain d’ortie. J’aime beaucoup ajouter de la menthe fraiche des jardin (pas la menthe poivrée qui est trop forte) et diverses herbes selon la cueillette. Sinon, des herbes séchées.

Le jus de citron : l’idée est de limiter l’oxydation car les préparations aux orties noircissent assez vite à l’air libre (ce qui n’est pas le cas des épinards ni de l’ail des ours). Cela fonctionne plutôt pas mal ici. Évitez cependant de découper le cake à l’avance en laissant les tranches à l’air !

L’huile d’olive : c’est mon huile chouchoute (huile d’olive crétoise) et elle est parfaite dans les gâteaux (comme ce financier aux abricots) et dans les cakes. Vous pouvez cependant utiliser votre huile préférée (si elle supporte la cuisson).

Le parmesan : il est incontournable dans les cakes et pour ce pain d’ortie car il apporte du gout et du croustillant.

La purée d’amande : vous pouvez aussi utiliser votre purée d’oléagineux préférée.

La farine de petit épeautre : elle donne un moelleux incomparable dont on ne se passe plus ici. Cette céréale n’a pas été modifiée génétiquement et elle contient moins de gluten que le blé ou l’épeautre. Sinon une bonne farine d’épeautre pourra la remplacer.

Les noisettes : elles donnent une touche festive. Vous pouvez aussi utiliser de la féta en gros cubes enfoncés manuellement dans le pain d’orties prêt à cuire. Ou remplacer les noisettes par des noix, des graines de tournesol ou de courge.


https://123degustez.fr/recettes/recettes-salees/pain-dortie-aux-noisettes



Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.





Références bibliographiques


  1. Aller↑ Cáceres A, Girón LM, Martínez AM. Diuretic activity of plants used for the treatment of urinary ailments in Guatemala. J Ethnopharmacol. 1987 May;19(3):233-45. PMID 3669686

  2. Aller↑ Martinez, A.M. (1984a) Contribución al Estudio Farmacológico de un Grupo de Plantas Medicinales Utilizadas coma Diureticos (Tesis). Facultad de Ciencias Químicas y Farmacia, Universidad de San Carlos, Guatemala, 65 pp.

  3. Aller↑ Chrubasik S, Shvartzman P. Rheumatic Pain Treatment with Stinging Nettle (URTICAE FOLIUM/HERBA). Coherence 1/99. [1]

  4. Aller↑ Ait Haj Said Amal, Sbai El Otmani Ibrahim, Derfoufi Sanae, Benmoussa Adnane. Mise en valeur du potentiel nutritionnel et thérapeutique de l’ortie dioïque (Urtica dioïca L.). HEGEL, 2016, Vol 6, N° 3 DOI : https://doi.org/10.4267/2042/61406 (= Highlights on nutritional and therapeutical value of stinging nettle (Urtica Dioica)

  5. Aller↑ Obertreis B, Giller K, Teucher T, Behnke B, Schmitz H. Anti-inflammatory effect of Urtica dioica folia extract in comparison to caffeic malic acid. Arzneimittelforschung. 1996 Jan;46(1):52-6. PMID 8821518

  6. Aller↑ Valiollah Hajhashemi, Vahid Klooshani. Antinociceptive and anti-inflammatory effects of Urtica dioica leaf extract in animal models. Avicenna Journal of Phytomedicine, 2012 Vol. 3, No. 2, Spring 2013, 193-200

  7. Aller↑ Asgarpanah, Jinous & R, Mohajerani. (2012). Phytochemistry and pharmacologic properties of Urtica dioica L. Journal of Medicinal Plants Research Vol. 6(46), pp. 5714-5719, 3 December, 2012 DOI: 10.5897/JMPR12.540 texte intégral

  8. Aller↑ Gülçin I, Küfrevioglu OI, Oktay M, Büyükokuroglu ME. Antioxidant, antimicrobial, antiulcer and analgesic activities of nettle (Urtica dioica L.). J Ethnopharmacol. 2004 Feb;90(2-3):205-15. PMID 15013182

  9. Aller↑ Mehmet Kanter, Omer Coskun, Mustafa Budancamanak. Hepatoprotective effects of Nigella sativa L and Urtica dioica L on lipid peroxidation, antioxidant enzyme systems and liver enzymes in carbon tetrachloride-treated rats. World Journal of Gastroenterology, 2005;11(42):6684-6688 [2]

  10. Aller↑ Bnouham M, Merhfour FZ, Ziyyat A, Mekhfi H, Aziz M, Legssyer A. Antihyperglycemic activity of the aqueous extract of Urtica dioica. Fitoterapia. 2003 Dec;74(7-8):677-81. PMID 14630172

  11. Aller↑ Bijan Farzami, D. Ahmadvand, S. Vardasbi, F. J. Majin, Sh. Khaghani. Induction of insulin secretion by a component of Urtica dioica leave extract in perifused Islets of Langerhans and its in vivo effects in normal and streptozotocin diabetic rats. Journal of Ethnopharmacology, Volume 89, Issue 1, November 2003, Pages 47-53 [3]

  12. Aller↑ El Haouari M, Rosado JA. Phytochemical, Anti-diabetic and Cardiovascular Properties of Urtica dioica L. (Urticaceae): A Review. Mini Rev Med Chem. 2019;19(1):63-71. doi: 10.2174/1389557518666180924121528. PMID 30246639

  13. Aller↑ Mittman P. Randomized, double-blind study of freeze-dried Urtica dioica in the treatment of allergic rhinitis. Planta Med. 1990 Feb;56(1):44-7. PMID 2192379

  14. Aller↑ Roschek B Jr, Fink RC, McMichael M, Alberte RS. Nettle extract (Urtica dioica) affects key receptors and enzymes associated with allergic rhinitis. Phytother Res. 2009 Jul;23(7):920-6. PMID 19140159

  15. Aller↑ Akbay P, Basaran AA, Undeger U, Basaran N. In vitro immunomodulatory activity of flavonoid glycosides from Urtica dioica L. Phytother Res. 2003 Jan;17(1):34-7. PMID 12557244

  16. Aller↑ Nurdan Sena Değirmenci, Zeynep Ülker Akal, Lokman Alpsoy. Cytotoxic and Apoptotic Effects of Caffeic Acid and Caffeoyl Malic Acid on Brain Glioblastoma (U87­ Mg). Bulletin of Pharmaceutical Research 2016;6(1):7-13 texte intégral

  17. Aller↑ Upreti, S., Prusty, J. S., Pandey, S. C., Kumar, A., & Samant, M. (2021). Identification of novel inhibitors of angiotensin-converting enzyme 2 (ACE-2) receptor from Urtica dioica to combat coronavirus disease 2019 (COVID-19). Molecular diversity, 1–15. Advance online publication. https://doi.org/10.1007/s11030-020-10159-2. PMID 33398633

  18. Aller↑ Safarinejad MR. Urtica dioica for treatment of benign prostatic hyperplasia: a prospective, randomized, double-blind, placebo-controlled, crossover study. J Herb Pharmacother. 2005;5(4):1-11. PMID 16635963

  19. Aller↑ Hryb DJ, Khan MS, Romas NA, Rosner W. The effect of extracts of the roots of the stinging nettle (Urtica dioica) on the interaction of SHBG with its receptor on human prostatic membranes. Planta Med. 1995 Feb;61(1):31-2. PMID 7700987

  20. Aller↑ Konrad L, Müller H-H, Lenz C, Laubinger H, Aumüller G, Lichius J-J. Antiproliferative Effect on Human Prostate Cancer Cells by a Stinging Nettle Root (Urtica dioica) Extract. Planta Medica 66 (2000) N°1, 44-47. [4]

  21. Aller↑ Rieihemann K, Behnke B, Schulze-Osthoff K. Plant extracts from stinging nettle (Urtica dioica), an antirheumatic remedy, inhibit the proinflammatory transcription factor NF—KB. FEBS Letters, 442 (1999) 89-94. PMID 9923611

  22. Aller↑ Jalili C, Salahshoor MR, Naseri A. Protective effect of Urtica dioica L against nicotine-induced damage on sperm parameters, testosterone and testis tissue in mice. Iran J Reprod Med. 2014 Jun;12(6):401-8. PMID 25071848.

  23. Aller↑ Testai L, Chericoni S, Calderone V, Nencioni G, Nieri P, Morelli I, Martinotti E. Cardiovascular effects of Urtica dioica L. (Urticaceae) roots extracts : in vitro and in vivo. Journal of Ethnopharmacology, 2002 Jun;81(1):105-9. PMID 12020933

  24. Aller↑ Legssyer A, Ziyyat A, Mekhfi H, Bnouham M, Tahri A, Serhrouchni M, Hoerter J, Fischmeister R. Cardiovascular effects of Urtica dioica L. in isolated rat heart and aorta. Phytother Res. 2002 Sep;16(6):503-7. PMID 12237804

  25. Aller↑ Tahri A, Yamani S, Legssyer A, Aziz M, Mekhfi H, Bnouham M, Ziyyat A. Acute diuretic, natriuretic and hypotensive effects of a continuous perfusion of aqueous extract of Urtica dioica in the rat. Journal of Ethnopharmacology 73 (2000) 95-100. PMID 11025144

  26. Aller↑ Kumaki, Y., Wandersee, M. K., Smith, A. J., Zhou, Y., Simmons, G., Nelson, N. M., Bailey, K. W., Vest, Z. G., Li, J. K., Chan, P. K., Smee, D. F., & Barnard, D. L. (2011). Inhibition of severe acute respiratory syndrome coronavirus replication in a lethal SARS-CoV BALB/c mouse model by stinging nettle lectin, Urtica dioica agglutinin. Antiviral research, 90(1), 22–32. https://doi.org/10.1016/j.antiviral.2011.02.003. PMID 21338626

  27. Aller↑ Najafipour, F., Rahimi, A. O., Mobaseri, M., Agamohamadzadeh, N., Nikoo, A., & Aliasgharzadeh, A. (2014). Therapeutic effects of stinging nettle (Urtica dioica) in women with Hyperandrogenism. Int J Current Res Acad Rev, 2(7), 153-160.

  28. Aller↑ Williamson E.M. Synergy and other interactions in phytomedicines. Review. Phytomedicine, Vol. 8(5), pp. 401–409 texte intégral

  29. Aller↑ Bruneton Jean. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales. Ed. Tec et Doc. 1997.

  30. Aller↑ Agus HH, Tekin P, Bayav M, Semiz A, Sen A. Drug interaction potential of the seed extract of Urtica urens L. (dwarf nettle). Phytother Res. 2009 Dec;23(12):1763-70. doi: 10.1002/ptr.2848. PMID 19441062


  • Koch E. Extracts from Fruits of Saw Palmetto (Sabal serrulata) and Roots of Stinging Nettle (Urtica dioica) : Viable Alternatives in the Medical Treatment of Benign Prostatic Hyperplasia and Associated Lower Urinary Tracts Symptoms. Planta Med. 2001 Aug;67(6):489-500. PMID 11509966

  • Droz Bartholet Dauvilliers Sophie; sous la direction de Jacqueline Vaquette. Les orties urticantes Urtica dioica - Urtica urens : intérêt dans l'hypertrophie bénigne de la prostate. Thèse: Thèse d’exercice: Pharmacie: Besancon: 1998

  • Lenglen Severine; sous la dir. de Francois Bailleul. L’ortie dioique (Urtica dioica L.) dans l'hypertrophie bénigne de la prostate. Thèse d'exercice pharmacie: Lille 2: 2000

  • DRAGHI Francine. L'ortie dioïque, étude bibliographique. Thèse d'exercice pharmacie, Nancy 2005. [5]

  • Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) EMA/HMPC/461156/200824 September 2012. Assessment report on Urtica dioica L., Urtica urens L., their hybrids or their mixtures, radix. [6]

http://www.wikiphyto.org/wiki/Ortie




243 vues0 commentaire