Vivre l’automne en forme

Mis à jour : mars 15

Vivre l’automne en forme



L'automne précède l’hiver, les premiers vents froid arrivent c’est une période de transition durant laquelle nous devons nous adapté

Durant cette période il est conseillé d’allonger son temps de sommeil de 30 min à 1h. Pour se faire l’escholtzia est la plante idéal elle aide à réguler le sommeil sans avoir de contre-indication elle peut même être utilisée par les enfants. Une cure de 1 à 3 mois est conseillée pour des effets sur le sommeil.

En Médecine Chinoise Traditionnelle, l’Automne arrive après une intersaison. Cette saison est sous l’influence de l’élément Métal qui est relié au poumon, au gros intestin, au nez, à la pilosité et à la peau.


Les déséquilibres de l’automne

L’automne nous fait vire vivre les premiers rafraichissements avant l’hiver, le corps ralentit son activité le métabolisme chute l’élimination se fait moins bien et les émotions peuvent stagner beaucoup plus. Cette période est donc propice à la tristesse et à la mélancolie qui sont d’ailleurs des émotions caractéristique de poumons et de gros intestins déficients.

Le poumon et le gros intestin étant les organes en lien avec le monde extérieur et à la tristesse, ces déséquilibres s’accompagnent souvent d’une sociabilité difficile et d’un caractère quelque peu casanier.

Le poumon est appelé « maître des souffles ». Il a en charge de distribuer et de faire circuler toutes les énergies dans le corps.

Assisté par le cœur et les reins, il récupère l’énergie issus de l’alimentation via sa transformation par la rate, la combine à celle de l’air, de l’oxygène et de l’énergie inspiré et la diffuse dans tout le corps !

Il a également un rôle important dans le métabolisme des liquides : une partie des liquides gérés va permettre l’humidification de la peau et le phénomène de transpiration.

Il contrôle l’énergie défensive Weï Qi : celle-ci circule en périphérie la journée et plus en profondeur la nuit. D’où l’importance ici du sommeil : c’est pendant la nuit que l’énergie défensive va permettre à tout notre métabolisme de se régénérer et de revenir plus fort en superficie du corps.

Le poumon est associé aux nez, à la gorge à la trachée et au sinus. Une déficience de son énergie, nous rendra plus vulnérable aux attaques extérieurs, lié au fait qu’il gère le Weï Qi (Energie Défensive), Le Wei Qi a la faculté de réchauffer la chair, de renforcer la peau, de nourrir les stries de la peau et des muscles et de contrôler l’ouverture et la fermeture des pores de la peau ; si l’harmonie de la Wei Qi est accomplie, les muscles seront puissants et forts, la peau souple et douce, et ses plis (stries) raffinés et fermes. En automne, sa déficience peut paraître plus accrue et se marquer par des bronchites, des sinusites, des rhumes…. Comme le poumon gère également des liquides, et est en lien avec la rate et les reins, il pourra également y avoir l’apparition de glaires

Le gros intestin

Il est en charge de l’élimination des résidu de la digestion. La santé intestinale joue sur les émotions, les intestins participant notamment à l’élimination des émotions

Le Lâcher prise est donc de mise, il s’agit aussi de stimuler ces organes par les différents moyens qui existent : exercices respiratoires, étirements des méridiens, alimentation de saveur piquante, propice au poumon, consommation de plantes relié à ces deux organes.

Pour les poumons et les intestin la plante idéal est le boswellia serrata une de me plante préféré. Elle améliore la santé intestinale par ses vertus purifiantes et à une action bénéfique sur les poumons.



(© hjschneider/AdobeStock.)

Pour aller plus loin du côté des poumons je conseille molène appelé aussi bouillon blanc cette plante stimule l’activité pulmonaire, aide à lubrifier les poumons, à dissoudre les mucosités et à favoriser leur éliminations, et a des vertus anti-inflammatoire sur les poumons.

Autre plante intéressante l’astragale qui a les même vertus à la différence qu’elle détoxifie beaucoup plus en profondeur mais attention y aller doucement si vous êtes fortement intoxiqué une pointe de cuillère à café de la poudre de ses racine suffit dans ce cas.

L’alimentation à son rôle à jouer pour passer un automne en forme :

  • Choisissez des aliments qui stimulent les poumons et permettent d’évacuer le mucus :

  1. Légumes et céréales : Basilic, châtaigne, poireau, riz gluant, sorgho, sucre de canne, champignon blanc, igname, millet, céleri branche, épinard, radis, tofu, asperge, concombre, réglisse.

  2. Epices et aromates : Ails, coriandre, échalote, gingembre frais, gingembre sec, miel, olive, menthe, bardane…

  3. Fruits : Arbouse, abricot, amande, fraise, noix, pignon de pin, figue, raisin, mandarine, orange, poire, pomme, kaki, citron…


L’automne est également la période idéal pour réaliser une détox pour préparer l’hiver, cela stimulera l’organisme dans cette période automnale boostera le métabolisme. Les fruits et légumes de saisons sont donc de mise. Du coté des plantes le pissenlit est une plante intéressante en cette saison.

Il s’agira également de booster son immunité dans cette période et en prévision de l’hiver est judicieux. En ce sens une cure d’échinacea ou d’astragale est intéressante. L’échinacea aura un effet stimulant tandis que l’astragale est modulatrice du système immunitaire elle le stimule si besoin uniquement et est une plante réchauffante sur la durée car elle détoxifie en profondeur améliore la qualité du sang.



Pour plus d’information contactez moi je me ferais un plaisir de vous aider lors d’une téléconsultation.

Votre naturopathe passionné



Posts récents

Voir tout