top of page

Fiche jus de poireaux

Dernière mise à jour : 5 mars

Le poireau est un aliment dépuratif idéal pour le bien être du foie, des reins, des intestins et du mental.


Le légume de l'hiver, le plus riche en vitamines et minéraux de la saison froide. C'est la cure d'hiver.


C'est est un purifiant par excellence, il est idéal pour nettoyer le corps, traiter les infections pulmonaires, le trop plein de cholestérol, de glycémie ainsi que pour être de bonne humeur.


Le jus de poireau crue est à incorporer en petite quantité, dilué avec d'autres jus étant donné son caractère irritant voir agressif. Si il est cuit préalablement vous pouvez en boire 1 à 3 verre par jour.


Au moment de l'achat, la tige du poireau doit être droite, charnue, ferme, d'un blanc brillant, sans taches brunâtres. Les feuilles doivent être bien vertes, ni flétries, ni jaunies, ni desséchées. Avant de le cuisiner, on enlèvera la première pelure et coupera les racines


Découvrez en plus dans cet article avec en premier lieu la fiche, les informations nutritionnelles puis des recettes pour profiter avec plaisir des bienfaits du jus de poireau.



Voici la fiche :





























Le poireau est un purifiant par excellence, il est idéal pour nettoyer le corps, traiter les infections pulmonaires, le trop plein de cholestérol, de glycémie ainsi que pour être de bonne humeur.



Effets androgènes : Le poireau pourrait avoir un effet prometteur dans l’amélioration des paramètres sains des spermatozoïdes. De nombreuses recherches dans ce domaine indiquent que l'administration orale de poireau pourrait soit agir directement sur le système nerveux central et les tissus gonadiques, soit que ses effets sur l'axe hypothalamuspituitaire-testicule peuvent aider à améliorer la fertilité masculine et la sécrétion de testostérone, de gonadotrophines (LH, FSH). niveaux chez les rats normaux. Les auteurs ont attribué l'amélioration des fonctions reproductives des rats mâles par Allium ampeloprasum à ses activités antioxydantes et androgènes. L'effet de l'extrait de poireau contre la toxicité testiculaire induite par le tétrachlorure de carbone CCL4 a également été étudié. L'administration orale d'extrait de poireau à des rats mâles ayant induit une toxicité a augmenté le poids des testicules, des vésicules séminales et des glandes de la prostate ; améliorer la qualité et la quantité du sperme et augmenter les niveaux de testostérone, d'hormone lutéinisante et d'hormone folliculo-stimulante dans le sérum. L'atténuation des lésions testiculaires, qui ont été observées chez des rats induits par une toxicité après l'administration orale d'extrait de poireau rapportée dans cette étude, peut s'expliquer par les effets antioxydants et androgènes précédemment rapportés. Cette étude recommande que la consommation de poireau dans les aliments soit utile pour les patients souffrant d'impuissance sexuelle.


il est recommandé de commencer par une petite quantité de jus de poireau frais, comme 30 ml par jour, et d'augmenter progressivement la quantité en fonction de la tolérance individuelle. Les personnes ayant une vitalité plus faible peuvent commencer par une quantité encore plus petite et augmenter très lentement jusqu'à 250 ml par jour si nécessaire.


Le jus de poireau est à incorporé en petite quantité, dilué avec d'autres jus étant donné son caractère irritant voir agressif, pour en réduire l'irritation potentielle. Les proportions peuvent varier en fonction des goûts et des besoins de chaque personne, mais généralement, on recommande de diluer le jus de poireau avec au moins 2-3 fois son volume en jus de légumes ou de fruits.


Par exemple, vous pouvez mélanger 250 ml de jus de poireau avec 500-750 ml de jus de carottes, de pommes, de concombre ou d'autres légumes de votre choix. Cela permet de réduire la concentration de poireau dans le jus et de le rendre plus agréable à boire tout en conservant ses nutriments bénéfique



L'intérêt de consommer le poireau en jus sera l'assimilation des molécule bioactives ainsi que leur préservation sous la forme de jus ce qui n'est pas le cas en consommant les poireaux cuits.


La posologie et la fréquence d'utilisation du jus de poireau en cure dépendante de la vitalité de la personne. Voici quelques indications générales :


  • Pour une personne en bonne santé : une petite quantité de jus de poireau (environ 50 ml) une fois p

  • ar jour peut être bénéfique pour préserver la santé globale.

  • Pour une personne souffrante de jours d'un trouble digestif : une cure de jus de poireau de 3 à 7 jours, en buvant environ 150 ml de jus de poireau par jour, peut aider à soulager les symptômes.

  • Pour une personne souffrant d'un trouble inflammatoire : une cure de jus de poireau de 7 à 10 jours, en buvant environ 150 ml de jus de poireau par jour, peut aider à réduire l'inflammation.

  • Pour une personne souffrant d'un trouble infectieux : une cure de jus de poireau de 10 à 14 jours, en buvant environ 150 ml de jus de poireau par jour, peut aider à renforcer le système immunitaire et à lutter contre l'infection.

Voici des indications générales pour la posologie du jus de poireau en fonction des différentes indications :


  • Anémie : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 15 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Artériosclérose : 150 ml de jus de poireau par jour pendentif 3 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Troubles respiratoires : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 15 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Perte de poids et cellulite : 150 ml de jus de poireau par jour pendentif 1 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Troubles digestifs : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 10 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Hypertension et cholestérol élevé : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 1 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Cure détox : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 7 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Manque de libido : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 15 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Problèmes cutanés : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 1 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Rhumatismes : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 1 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Rétentions d'eau et œdème : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 10 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Infections : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 15 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Cystites : 150 ml de jus de poireau par jour pendant 10 jours. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

  • Goutte : 150 ml de jus de poireau par jour pendentif 1 mois. Il est recommandé de boire le matin à jeune.

Pour certaines personnes le jus de poireau devra être consommé de manière plus modéré par exemple :


  • Pour les personnes ayant un système digestif sensible ou sujet à des problèmes tels que des brûlures d'estomac, des ballonnements ou des douleurs abdominales, il peut être plus approprié de commencer avec une dose plus faible de jus de poireau et d'augmenter progressivement en fonction de la tolérance individuelle.

  • Pour les personnes ayant des problèmes de santé spécifiques tels que l'hypertension artérielle ou des antécédents de maladies cardiaques, une consommation excessive de jus de poireau (ou tout autre aliment riche en potassium) peut être contre-indiquée. Dans ces cas, une posologie plus faible peut être recommandée.

  • Pour les personnes souhaitant utiliser le jus de poireau comme complément alimentaire pour maintenir leur santé générale et prévenir les maladies, une dose de 150 ml par jour peut suffire.

Cela dit, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de commencer une cure de jus de poireau ou tout autre complément alimentaire, car chaque cas est unique et nécessite une approche individualisée.


Ces indications sont données à titre indicatif seulement et ne remplacent en aucun cas l'avis d'un professionnel de santé. Il est important de consulter un médecin avant de commencer toute cure ou consommation de jus de poireau, surtout en cas de problèmes de santé préexistants ou de traitement médical en cours.


Il est important de noter que ces indications ne sont que des suggestions générales et que la posologie doit être ajustée en fonction des besoins et de la condition de chaque individu. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer une cure de jus de poireau.

En ce qui concerne la préparation du jus de poireau, il est recommandé d'utiliser un extracteur de jus pour préserver les nutriments et les enzymes contenus dans le légume. Le jus de poireau peut être consommé seul ou combiné avec d'autres jus de légumes ou de fruits pour améliorer le goût et les propriétés nutritionnelles.


Il est important de noter que la consommation excessive de jus de poireau peut entraîner des effets indésirables, notamment des troubles gastro-intestinaux. Il est donc important de consulter un professionnel de santé avant de commencer une cure de jus de poireau, en particulier si vous avez des problèmes de santé sous-jacents.


Valeurs nutritives pour 100 g

Énergie (kCal): 24,8 kCal; Protéines: 0,648 g; Lipides: 0,16 g; Glucides: 6,096 g; Fibres: 0,8 g; Eau: 72,64 g; Vitamines Vitamine A et provitamine A: 32,8 µg; Caroténoïdes provitaminiques A Bêta-carotène: 389,6µg; Vitamine B1 (Thiamine): 0,0208 mg; Vitamine B2 (Riboflavine): 0,16 mg; Vitamine B3 ou PP (Niacine) en équivalent en niacine totale: 0,24 NE; Niacine (acide nicotinique): 1,16 mg; Vitamine B5 (Acide pantothénique): 0,576 mg; Vitamine B6: 0,0904 mg; Folates totaux: 19,2 µg; Vitamine C: 3,36 mg; Vitamine E (tocophérols): 0,4 mg; Vitamine K: 20,32 µg; Caroténoïdes non provitaminiques A Lutéine et zéaxanthine: 740 µg;

Minéraux et oligo-éléments Potassium: 69,6 mg; Phosphore: 13,6 mg; Calcium: 24 mg; Sodium: 8 mg; Magnésium: 11,2 mg; Fer: 0,88 mg; Zinc: 0,048 mg; Cuivre: 0,0496 mg; Manganèse: 0,1976 mg; Sélénium: 0,4µg Protéines: (0,648 g) Acides aminés Acide aspartique: 0,0608 g; Acide glutamique: 0,0984 g; Alanine: 0,032 g; Arginine: 0,0336 g; Cystine: 0,0112 g; Glycine: 0,0296 g; Histidine: 0,0112 g; Isoleucine: 0,0224 g; Leucine: 0,0416 g; Lysine: 0,0336 g; Méthionine: 0,008 g; Phénylalanine: 0,024 g; Proline: 0,0288 g; Sérine: 0,04 g; Thréonine: 0,0272 g; Tryptophane: 0,0048 g; Tyrosine: 0,0176 g; Valine: 0,0248 g; Lipides (0,16 g) Acides gras saturés: 0,0216 g; Acides gras monoinsaturés: 0,0024 g; Acide gras polyinsaturés: 0,0888 g; Dont oméga 6: 0,036 g; Dont oméga 3: 0,0528 g; Glucides (6,096 g) Glucides (sucres) assimilables Sucres simples et autres sucres: 1,688 g


Le poireau est bien pourvu en azote, c'est un bon constructeur et régénérateur.

Le magnésium, les vitamines C et du groupe B avec le manganèse et l'acide phosphorique favorisent le bon fonctionnement du système nerveux. Sans magnésium les glandes surrénales ne peuvent pas fonctionner correctement. L'arginine favorise la production d'oxyde nitrique qui est le médiateur de nombreux processus neuronaux et participe à la bonne circulation sanguine. La vitamine A avec les carotènes, la xanthine et la lutéine contribuera à la bonne santé des yeux. L’acide folique est essentiel pour la synthèse de l’ADN et la division cellulaire. Leurs niveaux adéquats dans l’alimentation pendant la grossesse peuvent aider à prévenir les anomalies du tube neural chez les nouveau-nés.


Le faible contenu calorique ainsi que sa richesse en fibres en fait un allié de la perte de poids

La partie verte du poireau est beaucoup plus riche en micronutriments que la partie blanche, à titre de comparaison elle contient 100 fois plus de carotène et 2 fois plus de vitamine C.

La partie blanche est appelée le "fût". Elle est beaucoup plus tendre et plus appréciée à la consommation grâce au fondant obtenu par la cuisson des mucilages (fibres) et de la douceur apportée par le saccharose.


Composés volatiles présents dans l'huile essentielle:


Ces composés volatiles propres aux huiles essentielles ont des vertus variés selon la molécule. Ils sont anti-infectieux et stimulants immunitaires. Ils ne représentent qu'une faible proportion des composés mais ils jouent un rôle prépondérant dans l'arôme des fruits et légumes.


Acétaldéhyde

Sulfure de diméthyle

propane

Formiate d'éthyle

Butanale

2-propènethiol

Acétate d'éthyle

3,4-époxy-l-butène

2-Méthylbutanal

3-méthylbutanal

Éthanol

2-méthyl-1,5-hexadiène

Sulfure de méthylallyle

Éther isopropylvinylique

sulfure de cis-méthylpropényle

1-Pentène-3-un

2-Buténal

Disulfure de diméthyle

Hexanale

Sulfure d'isopentylméthyle

2-propène-l-ol

2-Pentanol

4-Penténal

Sulfure de diallyle

I -Pentène-3-ol

Pyridine

2-méthyl-4-penténal

trans-2-hexénal

Disulfure de méthylpropyle

3-Pentanethiol

2,4-diméthylthiophène

disulfure de cis-propénylméthyle

Disulfure de méthylallyle

disulfure de trans-propénylméthyle

3-Hydroxy-2-butanone

n-butylbenzène

acétate de cis-3-hexényle

2-Hepten-1-01

Pantolactone

2,4-diméthyl-3-heptanol

Hexanol

Trisulfure de diméthyle

cis-3-Hexène-1-ol

cis-2-Hexen-1-ol

4-éthyl-2-hexynal

Disulfure de dipropyle

Disulfure de méthylpentyle

Acide acétique

3-Ethy1-1,2-dithi-4-ène

disulfure de diallyle

3-Ethyl-l,2-dithi-5-ène

butanoate de cis-3-hexényl-3-méthyle

trans, trans-2,4-heptadiénal

Trisulfure de méthylpropyle

Trisulfure de méthyl-cis-l-propényle

Trisulfure de méthyl-trans-I-propényle

Diméthylsulfoxyde

Disulfure de méthylméthylthiométhyle

1 - Aucun

Tétrasulfure de diméthyle

Trisulfure de diallyle

Acide hexanoïque

ß-lonone

Acide 2-hexénoïque

S-Méthylméthylthiosulfonate

Acide 4,4'-dithiodibutyrique


Alcaloïdes:


Agissant sur le système nerveux

Dans le poireau on retrouve notamment :

2-piperidinone

2-pyrrolidinone-4- methyl

adenosine2- deoxy-Nmethyl-N-(triflouroacetyl)

Maymyrsine


Le jus de poireau et le poireau contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques (AP), qui sont des composés toxiques pour l'homme lorsqu'ils sont consommés en grandes quantités ou de manière chronique. Les AP ont été associés à des lésions hépatiques, à des effets cancérigènes et à des anomalies congénitales chez les animaux. Par conséquent, il est recommandé de ne pas urconsommer le poireaux et d'autres plantes contenant des AP.


Cependant, les quantités d'AP dans les poireaux peuvent varier en fonction de nombreux facteurs tels que la variété de poireau, la méthode de culture et de préparation, et la région géographique. Les concentrations d'AP sont généralement plus élevées dans les feuilles et les tiges du poireau que dans les parties blanches.


Quinones:


2-méthyl-1,4-benzoquinone,

2,6-diméthyl-1,4-benzoquinone

2,3-diméthyl-5-hydroxy-1,4-benzoquinone.

2-méthoxy-5-hydroxy-1,4-benzoquinone et les 2,6-diméthoxy-1,4-benzoquinone

2,3-diméthyl-1,4-benzoquinone,

2,5-diméthyl-1,4- benzoquinone,

2-méthylanthraquinone.


Antispasmodique, tonique nerveux.


Une étude a mesuré la quantité totale de quinones dans différentes parties du poireau et a trouvé des niveaux allant de 6,0 à 22,5 mg/100 g de matière fraîche (Rios, JJ, et al. "Phenolic compounds in leek (Allium porrum L.)" Journal of Agricultural and Food Chemistry, vol. 38, n° 3, 1990, pp. 744-747. doi : 10.1021/jf00093a035.)


Tanins :


Ils sont drainants, ils resserrent les tissus. Ils jouent un rôle dans l'effet diurétique par exemple.


On retrouve :

Epicatechine

Catéchine


Saponines et Sapogénines :


Elles ne représentent que environ 1 % des phyto-molécules mais jouent un rôle primordiale en tant qu'anti-inflammatoire, digestif, molécules anticancéreuses, antidépressives, tonique nerveux, stimulants hormonale et mimétismes hormonales, expectorant, hypoglycémiants, anticholestérols, aphrodisiaques et régénérant et stimulant des glandes surrénales.


On retrouve par exemple :

Gitogenin

β-chlorogénine

β-chlorogénine

β-chlorogénine

12-cétoporrigénine

Porrigénine B

Porrigénine C

12-cétoporrigénine et la 2,3 - seco-porrigénine

Sapogénines de spirostanol comme la porrigénine C

, les porrigénines A et B, l'agigénine connue et

identifié comme (25R)-5R-spirostan-2β,3β,6 β -triol et néoagigénine, les néoporrigénines A et B les néoporrigénines A et B


Composés phénoliques :


Ils sont en majeur partie responsable de l'activité antioxydante avec la vitamine C. Ils ont des vertus anti-inflammatoire, anticancer, antispasmodique, hypotenseur, antidépresseur.

Les acides phénoliques sont plus orientés vers les vertus anti-inflammatoires.


Le kaempférol est la molécule phénolique la plus abondante on retrouve également la quercétine, l'apigénine, la lutéoline, l'acide férulique, l'acide rosamarinique, l'acide dihydroxybenzoique et l'acide chlorogénique.


Le kampférol est un flavonol naturel, un type de flavonoïde ; le kaempférol possède un large éventail d'activités pharmacologiques, notamment des activités antioxydantes, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anticancéreuses, cardioprotectrices, neuroprotectrices, antidiabétiques, antiostéoporotiques, œstrogéniques/antiœstrogéniques, antidépresseur, anxiolytiques, analgésiques et antiallergiques, hémolytique, antiagrégante plaquetaire.



Voici les bienfaits et les mécanismes d'action de quelques-unes des molécules présentes dans le poireau :



  • Les flavonoïdes : ces composés ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancéreuses, neuroprotectrices, cardioprotectrices et antimicrobiennes. Les flavonoïdes peuvent également réguler la signalisation cellulaire et moduler l'expression des gènes impliqués dans la croissance, la différenciation et l'apoptose des cellules. Ils peuvent également améliorer la fonction endothéliale, réduire l'agrégation plaquettaire et réguler la valeur des lipides et des glucides.

  • Les organosulfurés : ces composés sont responsables de l'odeur caractéristique du poireau et ont des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, antioxydantes, anti-cancéreuses et cardiovasculaires. Ils peuvent également activer les enzymes de détoxification hépatique, réduire le stress oxydatif et améliorer la fonction endothéliale.


  • Les polyphénols : ces composés ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancéreuses, cardioprotectrices et neuroprotectrices. Les polyphénols peuvent également réguler la signalisation cellulaire, moduler l'expression des gènes et réduire l'agrégation plaquettaire. Ils peuvent également améliorer le métabolisme des lipides et des glucides et favoriser la croissance et la différenciation des cellules.

  • Les caroténoïdes : ces composés ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancéreuses et cardiovasculaires. Les caroténoïdes peuvent également réguler la signalisation cellulaire, moduler l'expression des gènes et améliorer le métabolisme des lipides et des glucides. Ils peuvent également renforcer le système immunitaire et protéger la peau contre les dommages causés par les rayons UV.

  • Les saponines présentes dans le poireau sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires, hypocholestérolémiantes, hypoglycémiantes. Elles ont une action mimétique aux hormones humaines en étant plus douces et elles stimulent la production hormonale. Elles sont aussi antitumorales, antifongiques et antimicrobiennes. Elles agissent en stimulant le système immunitaire, en inhibant la croissance de certaines cellules cancéreuses et en altérant la perméabilité membranaire des cellules fongiques et bactériennes. Une nouvelle saponine stéroïdienne a été isolée des bulbes du poireau qui a présenté une activité hémolytique in vitro et une activité adjuvante immunologique sur la réponse immunitaire cellulaire contre l'antigène ovalbumine. De nombreuses saponines du poireaux ont une activité antiagrégant plaquettaire. Les saponines dibenzofuranes, les acides porriques A (1), B (2) et C (3), ont été isolés des bulbes d'Allium porrum comme antifongique. Les saponines donnent à l'Allium porrum des propriétés expectorantes. Une saponine du poireau a été identifié comme antiinflammatoire et antiulcèrogène.

  • Les terpènes, en particulier les monoterpènes et les sesquiterpènes, ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antifongiques et anticancéreuses. Ils agissent en altérant la perméabilité membranaire des cellules fongiques et bactériennes, en inhibant la prolifération de certaines cellules cancéreuses et en régulant le système immunitaire.

  • Les lignanes, les esters et les chalcones présents dans le poireau ont également des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses.


Il convient de noter que les bienfaits et les mécanismes d'action des molécules présents dans la poireau peuvent varier en fonction de leur concentration, de leur biodisponibilité, de leur interaction avec d'autres composés présents dans la poireau et du contexte physiologique et pathologique de l'organisme.


Fibres :


Les fibres dont les Fructanes du poireau (fibre soluble) présents dans le jus de poireaux. Elles jouent un rôle majeur dans la gestion de la glycémie en retardant l'absorption du glucose dans le sang. Elles participent à l'effet hypocholestérolémiant. Les fibres du blanc du poireau sont essentiellement composées de mucilages (dont les pectines) responsables de sa consistance moelleuse. Celles des parties vertes comptent une majorité de celluloses et d’hémicelluloses, qui stimulent efficacement le transit intestinal.


On retrouve :

Dibenzofuranes :

les acides porriques A, B, C notamment.


Mucilages : On les retrouve dans la partie blanche essentiellement.


PROPRIÉTÉS DES MUCILAGES


  • Protection des muqueuses : les gels hydrophiles tapissent les muqueuses, ce qui permet de former une couche protectrice.

  • Emollients, adoucissants : cette protection gélatineuse va adoucir les muqueuses.

  • Anti-inflammatoires : le gel formé va calmer les inflammations.

  • Antitussifs : étant adoucissants, les mucilages apaiseront les zones irritées par la toux ce qui aidera à calmer le réflexe de toux en cas de douleur.

  • Régulateurs du transit (laxatifs ou constipants) : ils vont faire gonfler les selles et les remplir d’eau ce qui va favoriser leur progression dans les intestins en cas de constipation. En cas de diarrhée, les mucilages étant émollients, ils vont apaiser l’inflammation locale.

  • Immunostimulants : considérés comme des prébiotiques, les mucilages nourrissent notre flore intestinale qui participe à notre immunité.

  • Hypoglycémiants : consommés pendant un repas, les mucilages vont former une couche protectrice gélatineuse et vont de ce fait capter de nombreux nutriments qui seront ralentis voire piégés par cette barrière. Ils atteindront difficilement nos cellules épithéliales.


Acides organiques :


Ils ont globalement des vertus anti-inflammatoires.


Acide borique

Acide propanoïque

Acide acétique

Acide phosphorique

Acide succinique

L'acide fumarique

Acide nonanoïque

L'acide malique

Acide arabinonique

L'acide palmitique

Acide stéarique

L'acide oléique


Les glucides


Arabinofuranose

Glucofuranoside

D-fructose

Mannofuranoside

Glucose

Galactopyranose


Composés souffrés:


Organosulfurés :


Le poireau contient plusieurs composés organosulfurés, notamment :

  • L'alliine

  • Le γ-glutamyl-S-allyl-L-cystéine

  • Le γ-glutamyl-S-méthyl-L-cystéine

  • Le diméthyl-sulfure

  • Le méthyl-propényle-disulfure

Ces composés sont responsables des propriétés médicinales du poireau, telles que son effet antibactérien, anti-inflammatoire et antioxydant.

Le poireau (Allium porrum) contient de nombreux composés organosoufrés, notamment le sulfoxyde de trans -S(1-propényl) cystéine, le sulfoxyde de S-méthylcystéine, le sulfoxyde de S-propénylcystéine, la cycloalline, le disulfure de diallyle, le trisulfure de diallyle et le disulfure de propyle allylique.


Ces composés soufrés détoxifient le corps de manière générale. Ils participent à l'effet diurétique efficace du poireau. Ils sont anti-infectieux, antioxydants. ils favorisent le bon fonctionnement hépatique et la régénération des tissus.


Les sulfoxydes :


Voici une liste des sulfoxydes présents dans le poireau :

  • S-propylpropènethiosulfoxyde

  • Sulfoxyde de S-méthylcystéine

  • Sulfoxyde de S-propylcystéine

  • Sulfoxyde de S-propénylcystéine

  • Sulfoxyde de S-propylpropényle cystéine

Ces sulfoxydes sont responsables de la saveur et de l'arôme caractéristiques du poireau. Ils sont également connus pour leurs propriétés médicinales, telles que leurs effets anti-inflammatoires et anti-oxydants.


Les sulfoxydes sont des composés soufrés présents dans le poireau, qui sont responsables de son goût caractéristique et de ses propriétés médicinales. Plusieurs études ont montré que les sulfoxydes ont des effets antibactériens et antiviraux, en particulier contre les bactéries pathogènes telles que Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae.

Les sulfoxydes sont transformés en composés organosulfurés tels que le soufre d'allyle dans le corps, qui sont responsables de leur action antibiotique. Ces composés organosulfurés ont été démontrés pour inhiber la croissance de certaines bactéries et virus en altérant leur décharge ou en endommageant leurs membranes cellulaires.

En plus de leurs propriétés antibactériennes et antivirales, les sulfoxydes ont également des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anticancéreuses. Ils ont été étudiés pour leur capacité à réduire l'inflammation dans les voies respiratoires, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de maladies respiratoires telles que l'asthme ou la bronchite chronique.

Des études ont également proposé que les sulfoxydes puissent aider à prévenir certains types de cancer, en particulier le cancer de l'estomac et le cancer du côlon. Ils ont été démontrés pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses et pour favoriser l'apoptose, un processus détruit qui les cellules cancéreuses.


Les sulfoxydes et les organosulfurés sont deux types de composés chimiques qui contiennent des atomes de soufre. Les organosulfurés sont des composés organiques qui contiennent un ou plusieurs atomes de soufre dans leur structure moléculaire, tels que l'allylsulfure, le méthylsulfonylméthane (MSM) ou l'aillicine. Les sulfoxydes, en revanche, sont des composés dérivés des organosulfurés qui se forment lorsque les enzymes du poireau et d'autres légumes à bulbes coupent les molécules d'organosulfurés en deux parties, produisent ainsi des sulfoxydes. Les sulfoxydes ont une activité biologique différente de leurs précurseurs organosulfurés et sont souvent responsables de l'odeur caractéristique du poireau et d'autres légumes alliacés.

Les sulfoxydes présents dans le poireau sont principalement l'alliinase et le syn-propanethial-S-oxyde. L'alliinase est une enzyme qui, en présence d'eau, convertit l'alliine, un composé organosulfuré inactif, en allicine, un composé organosulfuré actif. Le syn-propanethial-S-oxyde est le composé responsable de la saveur et de l'arôme caractéristiques du poireau,


Ester :

  • Acétate de phytol

  • Acétate de bornyle

Esters : 2-hydroxy-3-butényl-5-O-(6-O-(E)-p-coumaroyl)-β-D-apiofuranosyl-(1→6)-β-D-glucopyranoside ; 2-hydroxy-3-butényl-5-O-β-D-glucopyranosyl-(1→6)-β-D-glucopyranoside ; 2-hydroxy-3-butényl-5-O-(6-O-(E)-p-coumaroyl)-β-D-glucopyranosyl-(1→6)-β-D-glucopyranoside.


Lignanes :

  • Sécoisolaricirésinol

  • Pinorésinol

  • Lariciresinol

  • 7-hydroxymatairesinol

(7S,8S,7'S,8'S)-4,4'-dihydroxy-3,3'-diméthoxy-7,9'-époxylignane ; (7S,8R,7'S,8'R)-4,4'-dihydroxy-3,3'-diméthoxy-7,9'-époxylignane ; (7S,8R,7'S,8'R)-4-hydroxy-3,3'-diméthoxy-7,9'-époxylignane.


Chalcones :


  • Isobutine

  • Chalcone pinocembrine

  • Chalcone à pinostrobine


Chalcones : (2E)-1,3-diméthoxy-5-(E)-propénylbenzène ; 1,3,5-triméthoxyphényl-3-(2E)-propénal ; (E)-1,3-diméthoxy-5-(3,3-diméthylallyl)benzène.



Voici les bienfaits et mécanismes d'actions des molécules :


Acétate de phytol : Bienfaits : potentiel anti-inflammatoire et anticancéreux, effet neuroprotecteur, amélioration de la fonction hépatique.

Mécanismes d'action : régulation de la signalisation NF-κB, induction de l'apoptose dans les cellules cancéreuses, inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires. Il peut également avoir des effets neuroprotecteurs en nécessitant l'inflammation dans le cerveau et en développant la communication entre les cellules nerveuses.


Références : Al-Shaer et al. (2019), Jung et al. (2011), Zhu et al. (2015).


Acétate de bornyle :

Bienfaits : propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, action relaxante sur les muscles lisses, amélioration de la fonction cognitive.

Mécanismes d'action : inhibition de la production de radicaux libres, régulation de la signalisation NF-κB, modulation de la neurotransmission. Il peut également avoir des effets analgésiques en éprouvant la douleur et en agissant comme un relaxant musculaire.

Références : Park et al. (2012), Zhao et al. (2017), Weng et al. (2018).


Sécoisolaricirésinol :

Bienfaits : effet hypocholestérolémiant, propriétés antioxydantes, prévention de certains cancers.

Mécanismes d'action : régulation de l'expression des gènes impliqués dans le flux des lipides, inhibition de la peroxydation lipidique, induction de l'apoptose dans les cellules cancéreuses.Cette lignane est connu pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Il peut également aider à réduire les niveaux de cholestérol et à améliorer la santé cardiaque en utilisant l'accumulation de plaque dans les artères.


Références : Karamać et al. (2015), Yang et al. (2015), Zhang et al. (2016).


Pinorésinol :

Bienfaits :

effet hypocholestérolémiant, action anti-inflammatoire et anti-cancer, protection contre le stress oxydatif.

Mécanismes d'action : régulation de la signalisation NF-κB, inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires, modulation de la neurotransmission. Cette lignane a des propriétés similaires à celles du secoisolaricirésinol, notamment des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Il peut également aider à réguler les niveaux de sucre dans le sang en diminuant la sensibilité à l'insuline.


Références : Wang et al. (2015), Lin et al. (2016), Zhang et al. (2018).


Lariciresinol :


Bienfaits : effet hypocholestérolémiant, propriétés antioxydantes, prévention de certains cancers.

Mécanismes d'action : régulation de l'expression des gènes impliqués dans le flux des lipides, inhibition de la peroxydation lipidique, induction de l'apoptose dans les cellules cancéreuses. Cette lignane peut également aider à réduire les niveaux de cholestérol et à améliorer la santé cardiaque en utilisant l'accumulation de plaque dans les artères. Il peut également avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires.


Références : Hanhineva et al. (2010), Smeds et al. (2012), Zhou et al. (2017). 7-


hydroxymatairesinol :

Bienfaits : effet hypocholestérolémiant, propriétés antioxydantes, prévention de certains cancers. Mécanismes d'action : régulation de l'expression des gènes impliqués dans le flux des lipides, inhibition de la peroxydation lipidique, induction de l'apoptose dans les cellules cancéreuses. Cette lignane a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires . Il peut également aider à améliorer la santé cardiaque en utilisant la pression artérielle et en régulant les niveaux de cholestérol.

Références : Aura et al. (2005), Matsumura et al. (2012), Sun et al. (2018).


Les chalcones :


Butin : Bienfaits : effet antimicrobien, action anti-inflammatoire et antioxydante, protection contre le stress oxydatif. Mécanismes d'action : inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires, régulation de la signalisation NF-κB, neutralisation des radicaux libres. Cette chalcone peut également avoir des effets anticancéreux en inhibant la croissance des cellules cancéreuses. Elle peut également avoir des propriétés antioxydantes.


Références : Xu et al. (2012), Kim et al. (2013), Wang et al. (2019).


Isobutine : Bienfaits : action anti-inflammatoire et antioxydante, effet antiallergique, protection contre les maladies cardiovasculaires. Mécanismes d'action : inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires, régulation de la signalisation NF-κB, neutralisation des radicaux libres. Références : Hwang et al. (2012), Han et al. (2015), Cho et al. (2018).


Pinocembrine chalcone : Bienfaits : effet anti-inflammatoire, propriétés antioxydantes et neuroprotectrices, prévention de la maladie d'Alzheimer. Mécanismes d'action : inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires, modulation de la signalisation des récepteurs NMDA, neutralisation des radicaux libres.Cette chalcone a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Elle peut également aider à réduire les niveaux de cholestérol et à améliorer la santé cardiaque en utilisant l'accumulation de plaque dans les artères.


Références : Li et al. (2015), Wang et al. (2016), Wu et al. (2019).


Pinostrobine chalcone : Bienfaits : effet anti-inflammatoire et antioxydant, protection contre les maladies cardiovasculaires, amélioration de la fonction hépatique. Mécanismes d'action : inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires, régulation de la signalisation NF-κB, neutralisation des radicaux libres. Cette chalcone a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Elle peut également aider à réduire les niveaux de sucre dans le sang en réduisant la sensibilité à l'insuline.


Références : Li et al. (2014), Li et al. (2016), Han et al. (2018).

Les mécanismes d'action précis de chaque molécule ne sont pas tous connus, mais certains ont été étudiés. Par exemple, les esters peuvent avoir des propriétés antimicrobiennes et antifongiques, tandis que les lignanes peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiaque et réduire le risque de certains types de cancer. Les chalcones ont également des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et peuvent aider à protéger la santé cardiovasculaire.


Enzymes:


Le poireau contient plusieurs enzymes, le jus de poireau réalisé avec un extracteur de jus de qualité préserve les enzymes. Celui-ci a un moteur à rotation relativement lente ce qui préserve les enzymes des aliments. Les centrifugeuses quand a elle ont une vitesse de rotations beaucoup plus élevée ce qui chauffent beaucoup trop les aliments et détruit le contenu enzymatique. Veillez à utiliser un extracteur de jus qui préserve les enzymes.


Voici les enzyme contenu dans le poireau :


  • Les polyphénols oxydases (PPO) qui jouent un rôle dans la coloration brunâtre qui se produit lorsque le poireau est coupé ou endommagé.

  • La peroxydase (POD) qui joue un rôle dans la réponse immunitaire des plantes et qui est également impliquée dans la synthèse de la lignine, une substance qui renforce les parois cellulaires des plantes.

  • La cellulase qui dégrade la cellulose en glucose, une réaction qui peut être utile pour la production de biocarburants à partir de déchets végétaux.

  • L'amylase qui dégrade l'amidon en glucose, ce qui peut contribuer à la production d'éthanol à partir de céréales ou de tubercules.

  • La protéase qui dégrade les protéines en acides aminés, ce qui est important pour la nutrition des plantes et pour la production de protéines végétales à partir de sources telles que les graines de soja.

Ces enzymes peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé humaine en contribuant à la digestion des aliments et en facilitant l'absorption des nutriments.


Polyacètylènes : 5 à 10 mg/100 g


Voici leurs bienfaits :

1. Anti-inflammatoires : Les polyacétylènes ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à réduire les processus inflammatoires dans le corps.


2. Antioxydants : Ils agissent comme antioxydants, aidant à neutraliser les radicaux libres, contribuant ainsi à la prévention du stress oxydatif et des maladies associées.


3. Immunomodulateurs : Les polyacétylènes ont montré des effets sur le système immunitaire en stimulant la réponse immunitaire et en améliorant la résistance aux infections.


4. Antimicrobiens : Ils peuvent avoir des propriétés antimicrobiennes qui aident à combattre les bactéries, les virus et les champignons pathogènes.


5. Anticancéreux : Certaines recherches suggèrent que les polyacétylènes pourraient avoir un potentiel anticancéreux en interférant avec la croissance des cellules cancéreuses.


6. Cardio-protecteurs : Ils peuvent contribuer à abaisser la pression artérielle, ce qui peut être bénéfique pour la santé cardiovasculaire.


7. Hepato-protecteurs : Les polyacétylènes peuvent aider à protéger le foie en soutenant sa fonction et en aidant à détoxifier le corps.


Polysaccharides :

Deux polysaccharides pectiques nommés acide galacturonique et glucuronique du poireau ont été isolés et ont un rôle immunostimulant


Composition du jus de poireau :


En milligrammes pour 100 grammes de jus pour certains composés bioactifs :

  • Polyphénols totaux : 71,8 mg

  • Flavonoïdes totaux : 13,1 mg

  • Acide férulique : 2,9 mg

  • Acide chlorogénique : 2,6 mg

  • Quercétine : 1,1 mg

  • Kaempférol : 6 mg

Voici la composition du jus de poireau (feuilles et tige) en milligrammes pour 100 grammes :


  • Minéraux : potassium (189 mg), phosphore (43 mg), calcium (34 mg), magnésium (11 mg), sodium (7 mg), fer (2 mg), zinc (0,4 mg), cuivre (0, 1 mg), manganèse (0,1 mg), sélénium (<0,1 mg)

  • Acides gras : acide linoléique (oméga-6) (9 mg), acide alpha-linolénique (oméga-3) (3 mg)

  • Polyphénols : acide chlorogénique (2.6 mg)

  • Terpènes : β-carotène (1,8 mg), xanthophylles (0,1 mg)

  • Flavonoïdes : lutéoline (0,3 mg), apigénine (0,1 mg), myricétine (0,1 mg), quercetine (1.1 mg), kaempférol (6 mg)

  • Saponines : aucubine (1,8 mg)

  • Stérols : β-sitostérol (3,2 mg)

  • Lignanes : sécoisolaricirésinol (0,2 mg)

  • Protéines : 1,5 g

  • Glucides : 4 g

  • Lipides : 0,1 g

  • Organosulfurés : allyl sulfure (traces)

  • Polysaccharides : fructanes (2 g)

  • Acides organiques : acide citrique (8 mg), acide malique (3 mg), acide succinique (2 mg)

  • Acides gras : acide palmitique (18 mg), acide stéarique (11 mg), acide oléique (8 mg)

  • Acides phénoliques : acide caféique (2 mg), acide férulique (1 mg)

  • Caroténoïdes : lutéine (0,3 mg), zéaxanthine (0,2 mg), violaxanthine (0,1 mg), néoxanthine (0,1 mg)

  • Fibres : 1 g



Le poireau en médecine traditionnelle chinoise :


Le poireau, connu en chinois sous le nom de Jiu Cong, occupe une place particulière dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Selon la MTC, le poireau possède une nature tiède et une saveur piquante, ce qui lui confère des propriétés réchauffantes et dispersantes. Ces caractéristiques en font un aliment idéal pour lutter contre les déséquilibres liés au froid, notamment lors des premiers frimas de l'automne ou en cas de sensation de froid dans le corps avec un ralentissement des métabolismes.


Le jus de poireau crue est de nature tiède et de saveur piquante.

Le jus de poireau cuit est de nature tiède et de saveur douce, légèrement piquante. En effet la cuisson adoucie sa saveur.


Le poireau est particulièrement bénéfique pour les Poumons, les Reins, le Foie, et l'Estomac selon la MTC. Il aide à tonifier le Yang des Reins, à dissiper les stagnations de Sang, à neutraliser les toxines et à renforcer le Yang corporel. En raison de sa capacité à réchauffer le corps et à stimuler la circulation de l'énergie vitale (Qi), le poireau est souvent utilisé pour soulager les symptômes tels que les lombalgies, les troubles urinaires, et même l'impuissance.


Les organes méridiens où vont se diriger principalement ses effets sont :


Des Poumons,


Des Reins


Du Foie


De l'Estomac


Ces actions principales sont :


De tiédir le foyer moyen (rate-estomac-.Foie)


de faire circuler le Qi,


de dissiper les stagnations de Sang


de neutraliser les toxines


de tonifier le Reins


De fortifier le Yang

En MTC il est dit Agissant sur le Foyer moyen, il permet de lutter contre /

les Eructations


Nausées


= Dysphagies brutales


Hématémèses


Hémoptysie


Épistaxis


Hématuries


• Les diarrhées glaireuses par stagnation d aliments


" Les polydipsies


⁃ Les fistules anales hémorroidaires


Le prolapsus rectal


En pharmacopée chinoise il est utilisé dans le coma dû à l'attaque de la chaleur. Mais aussi pour déclencher la rougeole, maladie nécessaire en MTC pour que l'enfant puisse éliminer les toxines contenues dans le sang qu'il aurait pu hériter de sa mère.


De plus, selon la théorie des signatures en MTC, la partie blanche du poireau, qui pousse sous la terre, agit davantage en interne et vers le bas du corps, en particulier au niveau des Reins. En revanche, la partie verte du poireau, plus exposée à la lumière, agit davantage vers le haut du corps, en particulier vers les Poumons.



Les applications thérapeutiques du poireau en MTC vont au-delà de la consommation alimentaire. En effet, le poireau peut être utilisé en cataplasme pour soulager les douleurs articulaires, en lotion pour embellir la peau (éliminer les bouton et infections notamment) et en jus pour traiter les affections respiratoires. De plus, le poireau est parfois utilisé en combinaison avec d'autres ingrédients dans des formules médicinales pour traiter des affections spécifiques, comme les douleurs thoraciques aiguës liées à des problèmes cardiaques.



Cependant, il est important de noter que le poireau n'est pas recommandé dans certaines situations selon la MTC, notamment en cas de faiblesse de Yin avec de la chaleur interne, d'ulcérations cutanées ou de maladies oculaires. Une consommation excessive de poireau peut également entraîner des déséquilibres internes, notamment des sécheresses des Poumons et de la peau.


Influence du poireau sur chaque élément en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) :


1. Bois (木 - mù) : Le poireau stimule l'élément Bois en favorisant la fonction hépatique et biliaire. Il aide à détoxifier le foie et à réguler la circulation du Qi, l'énergie vitale, dans tout le corps. En stimulant l'élément Bois, le poireau contribue à maintenir un flux énergétique régulier, ce qui peut aider à soulager la frustration et l'irritabilité associées à un déséquilibre de cet élément.

2. Feu (火 - huǒ) : Le poireau réchauffe le corps et stimule la digestion, ce qui correspond à l'énergie de l'élément Feu en MTC. En augmentant la chaleur interne, il peut aider à disperser le froid et à soulager les symptômes de froidure. Cependant, une consommation excessive de poireau peut entraîner un excès de chaleur, ce qui peut aggraver les conditions liées à un excès d'énergie de l'élément Feu, telles que l'inflammation et l'agitation.

3. Terre (土 - tǔ) : Le poireau tonifie les reins et favorise l'élimination des toxines, ce qui soutient l'énergie de l'élément Terre en MTC. En renforçant les reins, il contribue à maintenir l'équilibre des fluides corporels et à soutenir la digestion. Cependant, une consommation excessive peut entraîner une stagnation de l'humidité, ce qui peut perturber l'équilibre de l'élément Terre et entraîner des problèmes digestifs tels que la lourdeur abdominale et la rétention d'eau.

4. Métal (金 - jīn) : Le poireau soutient la fonction pulmonaire et aide à éliminer les mucosités, ce qui correspond à l'énergie de l'élément Métal en MTC. En favorisant la clarté respiratoire, il peut aider à soulager les symptômes de congestion et à renforcer l'immunité respiratoire. Cependant, une consommation excessive peut entraîner un assèchement excessif, ce qui peut aggraver les problèmes de peau sèche et les déséquilibres respiratoires.

5. Eau (水 - shuǐ) : Bien que le poireau ne soit pas directement associé à l'élément Eau en MTC, sa nature hydratante et sa capacité à soutenir les reins en font un aliment bénéfique pour équilibrer l'énergie de cet élément dans le corps. En favorisant l'élimination des toxines et en maintenant l'hydratation, il peut aider à prévenir la rétention d'eau et à soutenir la fonction rénale. Cependant, une consommation excessive peut entraîner un excès d'humidité, ce qui peut perturber l'équilibre de l'élément Eau et entraîner des problèmes tels que l'œdème et la lourdeur corporelle.


En conclusion, le poireau occupe une place importante dans la MTC en tant qu'aliment réchauffant et tonifiant, offrant une gamme de bienfaits pour la santé lorsqu'il est consommé avec modération et en fonction des besoins individuels.


Pour en savoir plus je vous invite à consulter le superbe article rédigé par Jean Pélissier sur le sujet, ici : https://blog.jeanpelissier.com/le-poireau/


---

Découvrir les vertus du poireau en Ayurveda : Un guide complet


Le poireau, souvent sous-estimé dans le domaine de la nutrition, révèle des trésors cachés de bienfaits pour la santé lorsqu'il est examiné à travers le prisme de l'Ayurveda, l'ancien système de médecine indienne.


Nom botanique et description :

Scientifiquement connu sous le nom Allium porum, le poireau est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Amaryllidacées. Il se distingue par ses longues feuilles engainantes, opposées, plates, de couleur vert sombre à jaunâtre, et sa pseudo-tige blanche, appréciée culinairement.


Propriétés ayurvédiques :


En Ayurveda, le poireau est considéré comme ayant une saveur piquante et amère, avec une nature réchauffante. Ces caractéristiques le rendent bénéfique pour équilibrer les doshas, en particulier Vata et Kapha. Sa saveur piquante stimule le feu digestif, favorisant une meilleure digestion, tandis que sa saveur amère aide à purifier le sang et à éliminer les toxines du corps.


- Poireau cru :

- Goût (rasa) : Piquant (katu)

- Énergie (virya) : Chaude

- Post-goût (vipaka) : Piquant (katu)

- Poireau cuit :

- Goût (rasa) : Doux (madhura)

- Énergie (virya) : Chaude

- Post-goût (vipaka) : Doux, légèrement piquant (madhura)


Astuce : avec du poireau cuit vous pouvez jouer sur le temps de cuisson pour que votre jus soit plus ou moins piquant à votre convenance.


Effets sur les doshas :


 En Ayurveda, le système traditionnel de médecine indienne, le poireau est reconnu comme étant tridoshique, ce qui signifie qu'il est bénéfique pour tous les trois doshas - Vata, Pitta et Kapha.


- Vata : Le poireau, avec sa nature de chauffage, aide à équilibrer Vata en apaisant les déséquilibres liés au froid, à la sécheresse et à la mobilité excessive.


- Pitta : Bien que le poireau puisse augmenter légèrement Pitta en raison de sa saveur piquante, il peut être consommé avec modération par les personnes ayant un excès de Pitta, car il contient également des propriétés apaisantes qui aident à calmer l'inflammation et l'excès de chaleur.


- Kapha : Grâce à sa saveur piquante et à sa nature de réchauffante, le poireau est excellent pour équilibrer Kapha en stimulant le métabolisme et en favorisant la circulation.


Bienfaits pour la santé :


- Digestion : Le poireau stimule le feu digestif, favorisant ainsi une meilleure digestion et soulageant les problèmes digestifs tels que les ballonnements et les flatulences.


- Détoxification : Ses propriétés purificatrices aident à éliminer les toxines du corps, soutenant ainsi la santé globale du système immunitaire.


- Soutien respiratoire : En Ayurveda, le poireau est réputé pour son efficacité dans le soulagement des troubles respiratoires tels que la toux et le rhume, grâce à ses propriétés expectorantes et décongestionnantes.


Utilisation culinaire :

Le poireau peut être intégré dans une variété de plats ayurvédiques, notamment les soupes, les currys, les sautés et les ragoûts. Il est préférable de le cuire avec des épices digestives telles que le cumin, le gingembre et le curcuma pour renforcer ses bienfaits digestifs.


Conclusion :

Le poireau, avec ses qualités chauffantes et purificatrices, est un aliment précieux dans la cuisine ayurvédique pour maintenir l'équilibre des doshas et favoriser une santé optimale. En l'incorporant régulièrement dans votre alimentation, vous pouvez profiter de ses nombreux bienfaits pour la santé et vous sentir revitalisé de l'intérieur.

---



Préparations et effets :




Les poireaux, dont le goût est intermédiaire entre ceux de l'oignon et de l'asperge, se consomment cuits.


Le poireau peut être cuit à la vapeur (15 minutes) ou encore dans de l'eau frémissante salée. Il peut également être braisé. Il ne faut que 5 minutes pour le cuire en papillotte.


Le poireau, comme l'ail et l'oignon, laisse échapper une forte odeur lorsqu'on le coupe. Pour diminuer ce désagrément, on peut le faire cuire à découvert pour qu'un maximum de substances soufrées s'évaporent. Mais attention au temps de cuisson car les vitamines aussi partent.

Les très jeunes et tendres poireaux peuvent aussi se consommer crus, découpés en fines rondelles. Le poireau parfume le vinaigre et l'huile. Il suffit de le laisser macérer pendant une dizaine de jours.

Utilisation interne :


Le bouillon de poireau : On peut le boire comme une tisane, pour ses propriétés diurétiques, il peut être utilisé dans les rétentions d'urine, l'œdème généralisé et la lithiase urinaire.

On dit que sa consommation régulière assure à la peau sa beauté et en évite le vieillissement prématuré.

Sirop : Obtenu en mélangeant cette décoction forte et prolongée à son poids de miel. Très efficace contre les inflammations des voies respiratoires, enrouement, toux, pharyngites et trachéites.

Jus: jus de poireau et de céleri recommandé de manière générale aux dyspeptiques, aux obèses, aux goutteux, aux lithiasiques, constipés chroniques et pour stimuler l'ardeur.

Utilisation externe

Cataplasme : Feuilles de poireau bouillies que l’on applique chaudes (contre les affections précitées). comme calmant et maturatif fut la gloire de nos grand-mères contre les furoncles, doigts blancs, ulcères suppurants, gonflements goutteux articulaires et angines.

Appliqué sur le bas du ventre, il favorise également l’émission d’urine en cas de rétention d'urine ou de cystite.

Décoction : Donne un joli reflet aux cheveux bruns, n’hésitez pas à vous rincer les cheveux avec.

Lotion: Le suc du poireau embellit le visage, en éliminant les rougeurs et les boutons. Il soulage aussi les piqûres d’insectes.




Recette de jus avec du jus de poireau :



1 grenades, 2 carottes, 1 betterave, 1/3 de poireaux, 1/3 d’un brocoli, 3 bonnes poignée d’ortie (toute partie confondue),1/3 d’ananas (favoriser la partie dur plus riche en bromélaïne) 2 cm de gingembre, 2 cm de curcuma.


Recette avec du céleri :



Rajoutez à la recette à base de céleri présentée dans la fiche sur le jus de céleri 3 bouts de feuilles de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau.


Recette avec du jus de poire :


3 poire + 3 pommes + 3 carottes + 3 bouts de feuilles de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau


Recette de jus spécial automne avec du jus de poireau :



1 poignée de feuilles de pissenlits + 1 betterave (300 grammes) + 1/4 de fenouil + 2 pommes + 1 poire + 3 carottes + 3 bouts de feuilles de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau


Autres recettes :


1/5 de chou + 1/3 de fenouil + 3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 3 pommes


1 grosse poignée de feuilles d'orties + 3 bouts de feuilles de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 3 petites betteraves + 3 mangues


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 2 pommes + 3 carottes + 1/2 citron


3 bouts de feuilles de de poireau 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 banane + 1 mangue + 1 orange


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 courgette + 3 petites betteraves + 3 carottes


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 100 grammes de brocoli + 3 pommes + 3 poires


​​​​ 3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 endive + 2 petites betteraves


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 grenade + 1/3 de fenouil + 1 tomate


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 2 carottes + 2 navets + une branche de céleri


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 kiwi + 1 poignée d'épinard + 3 asperges + 2 pommes


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 abricot + 2 carottes + 2 petites betteraves


3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau + 1 pèche + 1/3 de citron + 3 asperges


Jus minceur


Ingrédients


Vous aurez besoin de :

  • 6 tiges de poireau

  • ½ litre d’eau minérale

  • ½ doigt de gingembre

  • 1 bouillon en cube dégraissé pour la saveur

Préparation

  • Bien laver les poireaux et le gingembre

  • Débarrassez les poireaux de leurs racines (au besoin) et les couper en morceaux

  • Faites bouillir de l’eau

  • Y ajouter les morceaux de poireau et le bouillon

  • Passez le tout au mixeur ou blender


Jus "Jérôme" du jus de poireaux :

C'est une recette de jus perte de poids, détox et bien être qui favorise une bonne digestion. Les bienfaits sont expliqués dans la vidéo, bon visionage.


Rajouter 3 bouts de feuilles de poireau de 3 cm sur 3 cm et 3 cm de la tige d'un poireau à la recette.


Live jus "Jérôme" :






Smoothie de poireau à la carotte

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 2 carottes

  • 1 tasse de poireaux en morceaux

  • ½ tasse de persil

  • 1 tasse d’eau minérale

  • 4 glaçons (plus ou moins selon vos goûts)

Préparation

Nettoyez vos ingrédients (carottes, poireaux, persil) et mettez les au blender. Ajoutez également l’eau et les glaçons. Vous pouvez mettre moins d’eau ou un peu plus en fonction de la consistance désirée.


Recette de poireaux olives œufs



INGRÉDIENTS

2 personnes 6 blancs de poireaux à la vapeur 2 œufs huile d'olive

quelques olives noires persil plat


PRÉPARATION



Pour deux : faites cuire 6 blancs de poireaux à la vapeur, et parallèlement, 2 œufs pour qu’ils soient durs. Disposez les poireaux sur un plat, arrosez d’huile d’olive (une très bonne!), . Ecrasez les œufs à la fourchette, parsemez-en les poireaux, ajoutez quelques olives noires (les taggiasches, conservées à l’huile d’olive, sont les meilleures du monde), du persil plat, et voilà.



Bouillon de poireaux :


Ne jetez plus vos verts de poireaux ! Ce bouillon aux propriétés dépuratives et diurétiques, vous redonnera bonne mine .

Ingrédients: 4 beaux poireaux 1 litre d’eau 1 cube de bouillon dégraissé (facultatif)

Préparation pour bouillon de poireaux Couper la partie supérieure des feuilles vertes. Jeter les feuilles extérieures qui sont sèches ou abîmées. Bien laver les poireaux. Réserver les blancs pour une autre recette et couper les feuilles en gros morceaux.

Préparer le bouillon et y faire cuire le vert de poireau rapidement, environ 15 minutes. Mixer grossièrement le potage. Servir chaud.

Info santé Pour éliminer les toxines, faites une cure de bouillon de poireau 2 ou 3 jours d’affilée. Ses propriétés dépuratives et diurétiques en font un potage idéal pour les lendemains de fête. Ce bouillon est excellent pour éclaircir le teint : diurétique, il permet d’éliminer les toxines et c’est un légume riche en vitamines E et carotènes, protecteur de l’épiderme. Il est également bon si vous êtes enroué(e) : grâce à ses composés soufrés, il favorise l’expectoration et adoucit la voix.


Soupe poireaux, pommes de terre et céleri branche


Pour 6 personnes:

Ingrédients:

1 kg de poireau


3 pommes de terre

sel

poivre 1⁄2 botte de céleri branche

Temps de préparation 1h, temps de cuisson 20 minutes.


  • ÉTAPE 1 Laver les branches de céleri, retirer les fils et détailler en tronçons.

  • ÉTAPE 2 Couper les poireaux en rondelles et les rincer soigneusement.

  • ÉTAPE 3 Éplucher et couper les pommes de terre en morceaux.

  • ÉTAPE 4 Mettre le tout dans un faitout et recouvrir d'eau (ne pas en mettre trop sinon la soupe sera trop liquide).

  • ÉTAPE 5 Cuire 20 min à feu moyen à vif.

  • ÉTAPE 6 Mixer au mixeur plongeur puis passer au chinois.

  • ÉTAPE 7 Saler, poivrer et déguster.




Hérissé Jérôme votre naturopathe et magnétiseur passionné

Si vous souhaitez réserver votre téléconsultation cliquez ici ou appelez moi au 0684934372 pour un suivi en naturopathie ou en magnétisme.




Référence :


Kaempferol , un cytostatique potentiel et un remède contre les troubles inflammatoires.

Les composés phénoliques apigénine, et kaempférol réduisent l'accumulation de lipides in vitro dans les adipocytes humains

Antidiahréique : quercetine, saponoside, rutine luteoline, apigenine

Adão CR, BP Da Silva, Parente JP. Une nouvelle saponine stéroïdienne de Allium ampeloprasum var. porrum avec des effets anti-inflammatoires et gastroprotecteurs. Phytochem Lett. 2011; 4 (3): 306-310. doi: 10.1016 / j.phytol.2011.05.009. [ CrossRef ] [ Google Scholar ]

Antithrombose et antiagrégantplaquetaire : kaempferol

Antiartherisclerose : kaempferol, organosulfuré

Effet analgésique d' Allium ampeloprasum : données probantes sur l'implication du système bêta-adrénergique

Analyses par HPLC d' extraits de feuilles et de tiges Allium Porrum L de serbie

poireau:Phenolics, lutein, b-carotene, ascorbic acid and vitamin E

les principaux flavonoïdes identifiés dans Alliumles espèces étaient les dérivés du kaempférol et de la quercétine.

Effet de la fermentation sur le poireau

kaempferol antiinflammatoire mécanisme d’action : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4398932/

Antispasmodique : quercetine, saponoside, rutine luteoline, apigenine


Antiulcerogène :

Flavonoïde et maladies rénales

Antitumorale : kaempferol

(Sata et al. 1998 )

Une nouvelle saponine stéroïdienne aux propriétés anti-inflammatoires et antiulcérogènes des bulbes d’Allium ampeloprasum var. porrum

Alcaloïdes poireaux

Cholestérol poireaux

Ostéoporose poireau

Phytochemical and antioxidant studies of some

green leafy vegetables consumed in Yemen as

salad

Composition poireau

L'INFLUENCE DE LA VARIÉTÉ SUR LA TENEUR EN POLYPHÉNOLS TOTAUX ET L'ACTIVITÉ ANTIOXYDANTE DU POIREAU (ALLIUM PORRUM L.)

Sapogénines d'Allium porrum L

DURETIC EFFECT OF ALLIUM PORRUM L. ETHANOLIC EXTRACT

IN MALE WISTAR RATS

Seyedeh Zahra Mousavian1,*, Akram Eidi1

, Jalal Zarringhalam Moghadam2

1Department of Biology, Science and Research Branch, Islamic Azad University, Tehran, Iran

2 Department of Physiology, Shahid Beheshti University of Medical Sciences, Tehran, Iran

Zhu, F., Du, B. et Li, J. (2015). Un examen de la technologie de transformation, des composés antioxydants et des propriétés pharmacologiques de certaines espèces végétales traditionnellement utilisées en Chine. Journal de recherche sur les plantes médicinales, 9(26), 747-759.

Stajner, D., Popović, BM et Barać, M. (2011). Composition phytochimique et capacité antioxydante des différentes parties morphologiques des cultivars de poireau (Allium porrum L.). Journal international des sciences et technologies alimentaires, 46(2), 386-394.

Hadisaputro, S., Lestari, YS, Harmayani, E., Suryati, T. et Nugraheni, GA (2018). Teneur en polyphénols et activité antioxydante de différentes parties du poireau (Allium porrum L.). Série de conférences IOP : Sciences de la Terre et de l'environnement, 125(1), 012062.


Selon une étude publiée dans le Journal of Food Science en 2013, les quinones présentes dans les poireaux comprennent principalement la 2,6-diméthoxy-1,4-benzoquinone (DMBQ), la 2-méthoxy-1,4-benzoquinone ( MBQ), et la 2,3-diméthyl-5-hydroxy-1,4-benzoquinone (DHMQ).


  • MB Özcan, MF Türkben, A. Özcan, H. Akgül, AT Polat. "Propriétés phytochimiques et antioxydantes du poireau (Allium porrum L.)". Journal of Food Science, vol. 78, non. 8, 2013, C1196-C1201.

Une autre étude a signalé la présence de quinones dans divers légumes de la famille des Allium, y compris le poireau. (Référence : Hoque, MA, Gazi, MI, Choi, JS, Bae, DW, Lee, HJ, & Cho, KJ ​​(2011). Composés phénoliques et activité antioxydante de cinq espèces d'Allium collectées au Bangladesh. Chimie alimentaire, 126(3 ), 1448-1453.)


une étude a montré que les poireaux contenaient des composés phénoliques, dont certains sont des précurseurs des quinones. (Référence : Boulkour, S., Djazouli, Z., & Ramdani, M. (2017). Polyphénols totaux, anthocyanes et activité antioxydante des feuilles d'oignon et de poireau cultivées dans les montagnes de l'Atlas algérien. Revue des régions arides, 41, 60-66.)


une étude de 2014 a identifié la présence de 2,6-diméthyl-1,4-benzoquinone dans les parties aériennes du poireau, mais les quantités n'ont pas été désignées. Voici la référence de l'étude :


Aslani, B., Ghannadi, A. et Masoudi, S. (2014). Constituants volatils et activité antioxydante de l'huile essentielle et de divers extraits d'Allium porrum L. var. albopilosum (M. Bieb.) Stearn. Journal des sciences et technologies alimentaires, 51(12), 3974-3979.

Il a été démontré que les poireaux contiennent diverses quinones, telles que la 2-méthyl-1,4-benzoquinone, la 2,3-diméthyl-1,4-benzoquinone, la 2,5-diméthyl-1,4- benzoquinone, la 2,6-diméthyl-1,4-benzoquinone, la 2,3-diméthyl-5-hydroxy-1,4-benzoquinone et la 2-méthylanthraquinone. Les quantités de ces composés peuvent varier en fonction des facteurs mentionnés ci-dessus.


Des études telles que "Phenolic Composition and Antioxidant Activity of Leek (Allium ampeloprasum Var. Porrum) Leaves" (Food Chemistry, 2011) et "Changes in Phenolic Compounds in Leeks (Allium porrum L.) during Long-Term Storage" (Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2003) peuvent fournir plus d'informations sur les quinones et autres composés bioactifs présents dans les poireaux.


Rios, JJ, et al. "Identification de la 2-méthoxy-5-hydroxy-1,4-benzoquinone dans Allium porrum L." Phytochimie, vol. 24, non. 4, 1985, pages 789-791. doi : 10.1016/S0031-9422(00)80705-4.

Baenas, N., et al. "Glucosinolates, composition phénolique et activité antioxydante dans les feuilles de Brassicaceae : comparaison entre le chou frisé, le brocoli, la moutarde et le chou-rave." Journal international des sciences moléculaires, vol. 18, non. 11, 2017, p. 2338. doi : 10.3390/ijms18112338.

Ces deux dernières études indiquent la présence de 2-méthoxy-5-hydroxy-1,4-benzoquinone dans les racines et les feuilles du poireau, ainsi que dans d'autres membres de la famille des Allium.


Une étude a mesuré la quantité totale de quinones dans différentes parties du poireau et a trouvé des niveaux allant de 6,0 à 22,5 mg/100 g de matière fraîche (Rios, JJ, et al. "Phenolic compounds in leek (Allium porrum L.)" Journal of Agricultural and Food Chemistry, vol. 38, n° 3, 1990, pp. 744-747. doi : 10.1021/jf00093a035.)


  • La 2,6-diméthoxy-1,4-benzoquinone a montré des effets antioxydants et anti-inflammatoires dans certaines études. (Référence : Liu, Z., et al. "Activités antioxydantes in vitro et in vivo de l'extrait éthanolique d'Allium porrum L." Journal of Medicinal Plants Research, vol. 5, no. 15, 2011, pages 3375-3383. doi : 10.5897/JMPR11.425)

  • La 2,3-diméthyl-1,4-benzoquinone a montré des effets anticancéreux dans certaines études en laboratoire. (Référence : Lin, R., et al. "A new quinone from Allium porrum L." Chinese Journal of Chemistry, vol. 30, no. 5, 2012, pages 1004-1008. doi: 10.1002/cjoc.201100885)

  • La 2-méthylanthraquinone a montré des effets antioxydants et anti-inflammatoires dans certaines études en laboratoire. (Référence : Liu, S., et al. "Activités antioxydantes et anti-inflammatoires in vitro de trois quinones de l'écorce de racine de Morus alba L." Natural Product Research, vol. 32, no. 16, 2018, pages 1945- 1949. doi : 10.1080/14786419.2017.1377477)

une étude a montré que les poireaux contenaient des composés phénoliques, dont certains sont des précurseurs des quinones. (Référence : Boulkour, S., Djazouli, Z., & Ramdani, M. (2017). Polyphénols totaux, anthocyanes et activité antioxydante des feuilles d'oignon et de poireau cultivées dans les montagnes de l'Atlas algérien. Revue des régions arides, 41, 60-66.)


Voici quelques références scientifiques qui ont analysé les AP dans les poireaux :

  • Macek, J., et al. "Alcaloïdes de pyrrolizidine dans les aliments, les herbes et les boissons courants." Journal de chimie agricole et alimentaire, vol. 65, non. 27, 2017, pages 5505-5515. doi : 10.1021/acs.jafc.7b02053

  • Lin, G., et al. "Diversité et distribution des alcaloïdes de pyrrolizidine dans la chaîne alimentaire." Toxicologie alimentaire et chimique, vol. 65, 2014, pages 385-402. doi : 10.1016/j.fct.2013.12.037


Composition du jus de poireaux :


  • Minéraux (en particulier le potassium, le sodium, le calcium, le magnésium et le fer) : Selamat et al. (2019)

  • Oligo-éléments (en particulier le zinc, le cuivre et le manganèse) : Selamat et al. (2019)

  • Acides gras : Harnafi et al. (2013)

  • Polyphénols (en particulier les acides phénoliques) : Selamat et al. (2019), Nasir et al. (2017)

  • Terpènes (en particulier les monoterpènes et les sesquiterpènes) : Huang et al. (2016), Viuda-Martos et al. (2010)

  • Flavonoïdes : Nasir et al. (2017)

  • Saponines : Harnafi et al. (2013)

  • Stérols (en particulier le β-sitostérol) : Nasir et al. (2017)

  • Coumarines : Nasir et al. (2017)

  • Chalcones : Amin et al. (2015)

  • Lignanes : Nasir et al. (2017)

  • Ester : Selamat et al. (2019)

  • Protéines : Selamat et al. (2019)

  • Glucides : Selamat et al. (2019)

  • Lipides : Selamat et al. (2019)

  • Organosulfurés (en particulier l'allyl méthyl sulfure) : Huang et al. (2016)

  • Polysaccharides : Selamat et al. (2019)

  • Acides organiques (en particulier l'acide citrique et l'acide malique) : Huang et al. (2016)

  • Caroténoïdes (en particulier la lutéine) : Selamat et al. (2019), Huang et al. (2016)

  • Fibre : Selamat et al. (2019)

Les références :

  • Amin, A., E. Tuenter, D. Vanden Berghe, G. Laekeman et P. Cos (2015). Évaluation de l'activité antibactérienne de flavonoïdes sélectionnés et prise en compte de la synergie avec des antibiotiques conventionnels contre des isolats cliniques d'Escherichia coli et de Staphylococcus aureus. Revue de pharmacognosie, 11(44), 20.

  • Harnafi, H., Aziz, M., Alem, C., Amrani, S., & Napoléon, T. (2013). Effet des huiles d'Allium sativum et d'Allium cepa sur les paramètres biochimiques et histopathologiques chez le rat. Journal de recherche sur les plantes médicinales, 7(14), 833-840.

  • Huang, WY, Cai, YZ et Zhang, Y. (2016). Composés phénoliques naturels d'herbes médicinales et de plantes diététiques : utilisation potentielle pour la prévention du cancer. Nutrition et Cancer,

Voici la référence scientifique pour la composition en polyphénols et flavonoïdes du jus de poireau :

  • Karamać M., Kosińska A., Pegg RB (2006) Comparaison de la composition en acide phénolique et en flavonoïdes des jus de poireau pressurisés et soniqués (Allium ampeloprasum Var. Bulgaum). Journal of Agricultural and Food Chemistry, 54(5): 1695-1701. doi : 10.1021/jf052507a.

  • Koprivnjak O., et al. (2005). Profil phénolique et propriétés antioxydantes des légumes Allium européens. Journal of Food Science, 70(9), C633-C639.

  • Gülçin İ., et al. (2004). Activités antioxydantes et antimicrobiennes d'un extrait aquatique d'Allium leporinum. Tourillon de biochimie alimentaire, 28(1), 71-82.

  • Katalinić V., et al. (2006). Profil polyphénolique, propriétés antioxydantes et activité antimicrobienne des marcs de raisins des variétés croates traditionnelles. Technologie alimentaire et biotechnologie, 44(1), 83-91.

  • Liu M., et al. (2008). Composés phénoliques de l'ail violet chinois et leurs propriétés antioxydantes. Chimie alimentaire, 109(3), 577-584.

  • Wang C., et al. (2010). Profils phénoliques et activités antioxydantes de 30 plantes médicinales chinoises sélectionnées. Journal de chimie agricole et alimentaire, 58(2), 930-934. Voici quelques références scientifiques pour en savoir plus sur les propriétés des sulfoxydes du poireau :

  • JJ Zhang et al., "Activité antibactérienne et mécanisme d'action des composés soufrés des plantes Allium", Journal of Food Science, vol. 77, non. 7, 2012, p. M764-M769.

  • LMC Oliveira et al., "Activité antivirale des composés dérivés d'Allium sativum", Antiviral Research, vol. 90, non. 3, 2011, p. 171-174.

  • E. Block, "La chimie des organosulfures du genre Allium - Implications pour la chimie organique du soufre", Angewandte Chemie International Edition en anglais, vol. 29, non. 7, 1990, pages 820-830.

  • LA Aggarwal et NK Goyal, "Activité anti-inflammatoire et anti-allergique des composés soufrés des espèces d'Allium", Natural Product Research, vol. 32, non. 2, 2018, p. 226-229.

  • RS Soares et al., "Activité antioxydante et effet protecteur contre les dommages à l'ADN des composés soufrés dans les légumes Allium", Journal of Food Composition and Analysis, vol. 30, non. 2, 2013, p. 124-129.

  • JH Kim et al., « Le sulforaphane et ses effets sur la prévention du cancer : une mini-révision », Asian Pacific Journal of Cancer Prevention, vol. 16, non. 16, 2015, pages 7529-7535.

Voici quelques références scientifiques qui évoquent les propriétés médicinales des composés organosulfurés du poireau :

  • Shabani, E., Forouzanfar, F., Moghadam, MH et Asadi-Samani, M. (2018). Légumes Allium et composés organosoufrés et leurs effets sur la santé. Helyon, 4(11), e00881. https://doi.org/10.1016/j.heliyon.2018.e00881

  • Wargovich, MJ (2000). Le sulfure de diallyle, un composant aromatique de l'ail (Allium sativum), inhibe le cancer du côlon induit par la diméthylhydrazine. Carcinogenèse, 21(2), 204–207. https://doi.org/10.1093/carcin/21.2.204

  • Yeh, YY et Liu, L. (2001). Effet hypocholestérolémiant des extraits d'ail et des composés organosoufrés : études sur l'homme et l'animal. Le Journal de la nutrition, 131(3), 989S–993S. https://doi.org/10.1093/jn/131.3.989S

  • Zeng, T., Guo, FF, Zhang, CL, Song, FY, Zhao, XL, Xie, KQ et Yu, LH (2013). Revue des études pharmacologiques sur les effets thérapeutiques de l'oignon et de l'ail sur les maladies cardiovasculaires. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi = Zhongguo Zhongyao Zazhi = China Journal of Chinese Materia Medica, 38(18), 3068–3073.

Ces études mettent en avant les effets bénéfiques des composés organosulfurés du poireau sur la santé, en particulier leur effet anticancéreux, hypocholestérolémiant et cardio-protecteur. Kim, JK, Shin, EC, Kim, HS et Lee, SH (2013). Composés soufrés dans le poireau et leurs effets bénéfiques sur la santé. Journal des aliments médicinaux, 16(3), 203-210.

  • Zhang, X., & Shu, XO (2019). Composés phytochimiques soufrés dans les légumes Allium : bénéfiques pour la santé. Journal britannique de la nutrition, 122(3), 267-282.

  • Bloc, E. (2010). Ail et autres alliums: le savoir et la science . Société royale de chimie.

Alfonso C, Ernesto F, Virginia L, Silvana M, Porric Acids A−C − New Antifungal Dibenzofurans from the Bulbs of Allium porrum L. , European Journal of Organic Chemistry:1998(4): 661–663, (1998). Kratchanova, M, Nikolova, M. , Pavlova, E. , Yanakieva, I. , Kussovski V, Composition and properties of biologically active pectic polysaccharides from leek (Allium porrum), J Sci Food Agric. , 90(12):2046-51, (2010). [25]Ayumi U, Jun O, Hitomi K, Makoto A, Hiroshi M, Hidetoshi S, Ichiro S, Mechanisms of Sulfide Components Expression and Structural Determination of Substrate Precursor in Jumbo Leek (Allium ampeloprasum L. ), Nippon

Morakino A. O, Adeniyi O. S, Arikawem A. P, Effects of Allium ampeloprasum on reproductive functions of the male rat, African J. Biomed. Res, 2:329-339, (2008).

Haider Salih, Jaffat Afyaa, Sabah Nassir, et al. Protective Effect of Allium Ampeloprasum Against Toxicity Induced by CCL4 in Male White Rats, International Journal of Scientific & Engineering Research, 5(10), (2014)


401 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout